.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Visite de Madame Melinda GATES au Burkina: »si on investit dans la femme, elle contribue à faire sortir toute la famille de la pauvreté  »


Burkina Faso : La Fondation Bill et Melinda GATES annonce une aide de plus de 23 milliards de FCFAArrivée au Burkina le 22 janvier 2018 dans la cadre d’une visite de travail, Madame Melinda GATES, co-présidente de la Fondation Bill et Melinda GATES a été reçue en audience le mardi 23 janvier 2018 par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE. Madame Melinda GATES a été introduite auprès du chef de l’Etat par Monsieur Nicolas MEDA, Ministre de la Santé. Dans une brève déclaration avant de répondre aux questions de la presse à l’issue de l’entretien, la co-fondatrice de la Fondation Bill et Melinda GATES a annoncé « 45 millions de dollars pour la nutrition, le planning familial » parce qu’explique –t-elle, « nous nous sommes rendus compte que si on investit dans la femme, elle contribue à faire sortir toute la famille de la pauvreté ». Madame Melinda GATES a par ailleurs affirmé avoir discuté de beaucoup de choses, surtout concernant la santé des femmes. « Nous avons essayé de voir les investissements du gouvernement en matière de contraception. Nous avons également discuté de la nutrition. Il est important d’améliorer la nutrition à tous les niveaux. Nous avons aussi parlé de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement ». Pour la co-présidente de la Fondation Bill et Melinda GATES, l’appui aux femmes dans le domaine agricole est une priorité pour la Fondation parce qu’en plus de la poterie, l’agriculture constitue un autre moyen économique important pour les femmes. Le Ministre de la Santé, le Professeur Nicolas MEDA, s’est réjoui de la visite de Madame Melinda GATES au Burkina Faso pour soutenir les engagements du Président du Faso sur la planification familiale. « Ce sont des effets attendus du Plan national de Développement économique et social (PNDES), et Madame GATES est là pour dire qu’elle s’engage avec nous pour atteindre les résultats du PNDES en matière d’accélération de la transition démographique, d’amélioration de la nutrition des mères et des enfants », a-t-il fait remarquer. Le Ministre MEDA a ajouté que le Président du Faso a aussi abordé deux autres points avec Madame GATES. Le premier point a porté sur les hépatites virales au Burkina Faso. En effet, indique-t-il, sur toute l’étendue du territoire, la proportion de personnes infestées par l’hépatite virale de type C est d’environ 2 à 3% contre environ 14% dans le Sud-Ouest du Burkina Faso. « Le Président du Faso a sollicité l’appui de la Fondation GATES à travers Madame Melinda GATES, selon le Ministre de la Santé, pour accompagner le Burkina Faso à faire face à cette épidémie d’hépatite C dans le Sud-Ouest parce que c’est une maladie qui aujourd’hui, guérit en trois mois alors que si elle n’est pas traitée en 10-15 ans vous avez le cancer du foie ». S’agissant du second point, le Président du Faso a fait le constat avec son interlocutrice que le cancer commence à devenir un problème de santé dans la sous-région, au point que les Ministres de la Santé de l’espace UEMOA se sont réunis en novembre 2017 à Ouagadougou pour se pencher sur cette question sous le leadership de la Première dame. Aussi le Président Roch Marc Christian KABORE a-t-il sollicité l’accompagnement de la Fondation Bill et Melinda GATES car ce sont les femmes qui sont le plus concernées par le cancer du col de l’utérus et celui du sein. Madame Melinda GATES s’est dit disposée à « accompagner surtout la vaccination des jeunes filles contre le papillomavirus qui entraîne le plus les cancers du col de l’utérus », a précisé le Ministre MEDA. La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *