.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Fête de l’Aid El-Fitr: les Ahmadis prônent la paix sociale et la solidarité


L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieurAu terme de trente jours de jeûne, la communauté islamique ahmadiyya du Burkina Faso a célébré la fête de l’Aid El-Fitr. Pour respecter les mesures sanitaires, a Ouagadougou, le dimanche 24 mai 2020, les fidèles ont prié pour la consolidation de la paix, la cohésion sociale, la sécurité et la solidarité.

C’est sous le signe du respect strict des mesures barrières et de la solidarité agissante envers les personnes vulnérables que la communauté islamique ahmadiyya du Burkina Faso a célébré la fête de l’Aid El-Fitr. Afin de mieux respecter ces mesures sanitaires, la communauté islamique ahmadiyya a choisi cinq de ses mosquées pour célébrer la Fête de l’Aid El-Fitr.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieurA l’endroit des fidèles ahmadis, le président de la communauté islamique ahmadiyya, Mahmood Nasir Saqib, a rappelé « de continuer de respecter les mesures barrières pour préserver notre santé, celle de nos familles ainsi que la santé de nos proches ». Après avoir adoré et remercié le Tout puissant pour cette grâce, le président de la communauté islamique ahmadiyya, Mahmood Nasir Saqib a prêché sur l’importance de la solidarité. Selon lui, « Nous devons cultiver la solidarité en venant en aide aux personnes démunies. Il faut toujours soutenir les personnes vulnérables ». Aussi, les ahmadis ont prié pour la paix et la cohésion sociale, la sécurité et la prospérité et au Burkina Faso.

Jules TIENDREBEOGO

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *