.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Décès de Bila Charles Kaboré: message de condoléances de Saran Sérémé Séré, Médiateur du Faso


Excellence, Monsieur Roch Marc Christian KABORE Président du Faso, Président du Conseil des ministres
C’est avec une très vive émotion que nous avons appris la disparition de notre père, Papa Bila Charles KABORE, cette illustre personnalité qui a marqué l’histoire du Burkina, de l’Afrique et du monde entier.
Je viens par ce message vous exprimer, au nom du personnel du Médiateur du Faso et en mon nom propre, exprimer à toute la famille éplorée ainsi qu’au peuple Burkinabè mes condoléances les plus attristées, ma sympathie et ma compassion.
Les mots ne peuvent traduire cette expression car au-delà d’un père, nous perdons un mentor, un guide, un modèle d’intégrité, d’humilité, de simplicité, de patriote, d’expertise, de sagesse, un homme incarnant les valeurs multidimensionnelles. Le vide ainsi créé sera immense pour vous, pour la famille KABORE et pour tous les Burkinabè dont je partage l’infinie tristesse. C’est du reste, une très immense perte pour la Sous-Région Ouest Africaine ainsi que pour le monde entier.
Je souhaite rendre hommage à cette immense voix au service de l’administration, de la paix, de la tolérance, de l’amour qui s’est éteinte. Je n’ai point de mots pour vous exprimer mon admiration pour l’homme d’Etat, de sagesse, de consensus, le visionnaire, pour celui qui, avec courage, lucidité, discernement, et détermination, n’a cessé de préférer le dialogue à l’affrontement, le sacrifice à la réconciliation, la cohésion et la paix entre tous les filles et fils de ce pays.
Cet homme de paix fut aussi l’incarnation de la grande Nation Burkinabé. Avec force, avec conviction, avec passion, il a amplifié en vous le pragmatisme pour construire le Burkina Faso et en faire une nation prospère, forte, unie, pacifique.
Je m’incline devant sa mémoire, le modèle qu’il a été, devant tant d’immensité.
Papa Bila KABORE n’est plus, mais son message demeure et son œuvre servira d’inspiration pour nous toutes et tous. L’histoire n’a pu progresser que grâce à des Hommes d’Etat d’envergure qui, comme lui, ont su surmonter les épreuves, les limites, les scepticismes et les difficultés inhérentes à la vie. Il a crû inéluctablement en l’amour, la tolérance, le pardon, l’unité entre les Burkinabés, au delà de toute divergence et toute ambition et nous y croyons ferme.
Dans l’épreuve, nous sommes à vos côtés et je vous adresse un message de compassion, d’affection, de soutien, de confiance et de foi en l’avenir.
Je Vous prie, Excellence Monsieur le Président du Faso, d’accepter, avec mes sentiments de grande sympathie, de dévotion, l’expression de ma très haute considération. Que l’âme de notre bien aimé père repose en paix dans les lieux très saints et élevés du Tout puissant. Dieu benisse et veille sur le Burkina Faso. Saran SEREME SERE MÉDIATEUR DU FASO.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *