.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Conseil supérieur de la communication: voici les raisons qui suspendent le Secrétaire général


Le secrétaire général du Conseil supérieur de la communication (CSC) W.  Louis Modeste Ouédraogo est désormais interdit d’exercer sa fonction .  En effet, il est  l’objet d’une suspension  dont l’arrêté pris par  Désiré Comboigo,vice-président assurant l’intérim du président du conseil supérieur de la communication a été signé le 03 avril 2018.

W Louis Modeste OUEDRAOGO, SG du CSC, suspendu

Selon les termes de l’ arrêté N°2018/010/CSC/CAB portant suspension de fonction, en son article 1, monsieur W. Louis Modeste OUEDRAOGO, matricule 107 89 V Secrétaire général du Conseil Supérieur de la Communication a fait preuve d’insubordination et d’actes indiscipline notoires vis-à vis de son supérieur hiérarchique traduits par:

  • le refus de préparer la convocation des sessions
  • La détention des courriers à destination ou au départ du CSC
  • Le retrait de la salle de réunion, avant la fin de la rencontre de prise de contact convoquée par le vice –président, le 06 février 2018 en intimant l’ordre à une dizaine de ses collaborateurs de quitter la salle avec lui
  • Le non traitement des courriers qui lui sont affectés et l’incitation de ses collaborateurs à ne pas se soumettre aux instructions du Vice président assurant la plénitude des fonctions du président du CSC
  • Le blocage du fonctionnement des activités du conseil supérieur de la communication en gardant par devers lui les clés des véhicules du parc automobile
  • La divulgation à de tierces personnes sans autorisation d’une correspondance adressée à monsieur Désiré COMBOIGO, vice –président du CSC par le directeur de cabinet du Président du Faso, avec ampliation au Président du Faso à titre de compte- rendu alors qu’il n’en était ni destinataire ni ampliataire
  • Le refus de donner suite à la lettre d’explication du 19 mars 2018
  • Le refus d’établir des certificats de prise de service pour certains agents
  • Le refus de donner suite à certaines correspondances du vice-président
  • Le refus de signer des fiches synthétiques de déblocage de fonds
  • L’instruction au directeur des Marchés Publics de ne pas exécuter le PPM 2018

Jérôme KABORE

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



One thought on “Conseil supérieur de la communication: voici les raisons qui suspendent le Secrétaire général

  1. Rekabor

    Pure baliverne, Le SG du CSC ne peut être suspendu que par le Conseil des ministres et non un soit disant collège de conseillers. Principe élementaire du droit : parallélisme des formes. il a été nommé par decret pris en Conseil des ministres et ne peut être suspendu que par un decret du conseil des ministre
    Ce qui se passe au CSC est vraiment grave.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *