.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Madagascar: coronavirus; aucun nouveau cas en 48 heures l’utilisation du Covid-Organics


L’inexistence de nouveau cas de coronavirus marque les dernières quarante-huit heures reflétant une fin apparente de la manipulation des résultats de dépistage.

Effet du Covid-Organics ou insuffisance du dépistage ? Les dernières quarante-huit heures font état de l’inexistence de nouveaux porteurs du Covid-19.

La porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre le coronavirus, Pr Hanta Danielle Vololontiana , parle de « l’option pour une révélation finale de toutes les statistiques concernant le nombre de cas découverts sur les individus dépistés ». D’après elle, la variation du nombre de nouveaux patients dépend exclusivement de « la disponibilité des résultats des tests réalisés à l’Institut Pasteur ».

Suite au dépistage massif entrepris entre le 1er et le 3 avril sur les passagers de vols aériens suspects, la Pr Vololontiana a évoqué l’analyse de « cent cinquante à deux cent résultats de tests ». Le dépistage public n’a plus lieu depuis, tandis que les cas contacts sont découverts à 45% dans la capitale où le déconfinement progressif actuel remet la population citadine sur les lieux de travail et sur le chemin vers les activités quotidiennes. Avant le discours présidentiel relatif au déconfinement progressif, les médecins intervenus au plateau de la télévision nationale ont continué de justifier le confinement en raison du risque de propagation encore non maîtrisé. “covid-organics madagascar”

Propagation silencieuse

En se basant sur le nombre élevé de décès lié au coronavirus, la Pr Vololontiana a insisté sur le confinement et le respect des gestes barrières afin de ne pas être contaminé par le Covid-19. 79 % des malades du coronavirus actuellement hospitalisés se trouvent dans la tranche d’âge de 20 à 50 ans.

Malgré la chute rassurante du nombre de cas nouveaux détectés, la Pr Volo­lon­tiana promeut « la poursuite de la lutte contre le coronavirus à travers le maintien de toutes les mesures adoptées depuis le début ». Par calcul, le nombre de personnes dépistées atteint déjà quatre mille si deux centaines de résultats de tests sont quotidiennement manipulés depuis vingt jours.

« L’extension du dépistage » dont l’opportunité et la probabilité ont été évoquées par la Pr Vololontiana , n’est plus envisagée à l’allure où vont les choses. En un mois, six régions sont devenues le bastion du coronavirus en raison de l’éparpillement progressif et incontrôlable de la contamination par contact. “covid-organics madagascar”

Les régions Analamanga et Atsinanana qui comptent une part importante de la démographie à l’échelle nationale, restent en danger par rapport à la propagation du coronavirus par contact. Les régions Menabe et Atsimo-Andrefana, dans la partie Sud de l’île ne sont pas épargnées.

Entre la région Anala­manga et la région Haute Matsiatra, où des cas de coronavirus sont déjà détectés, les régions Vakinan­karatra et Amoron’i Mania restent sur le pied de guerre dans la lutte contre le Covid-19. Dans la capitale, dans tous les six arrondissements investigués, le risque de cas contacts en progression plane. “covid-organics madagascar”

Lexpress.mg

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.