.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Chine: Xi Jinping rencontre Olaf Scholz par liaison vidéo


(Xinhua/Li Tao

Le président chinois, Xi Jinping, a rencontré vendredi le chancelier allemand, Olaf Scholz, par liaison vidéo.

Notant que les relations sino-allemandes sont entrées dans leur deuxième cinquantenaire, M. Xi a déclaré que la Chine et l’Allemagne, en tant que partenaires stratégiques globaux, avaient œuvré ensemble dans l’esprit du bénéfice mutuel et grandi conjointement dans l’esprit d’apprentissage et d’échanges mutuels.

« Ceci est une expérience précieuse dans le développement sans accroc des relations sino-allemandes au cours des dernières décennies, qui devrait être chérie et perpétuée par les deux parties », a indiqué M. Xi, qualifiant d’ouverte et de pragmatique la coopération Chine-Allemagne qui s’est continuellement enrichie et développée.

Les deux pays ont établi un mécanisme de dialogue et de coopération sur le changement climatique et la transition verte, a indiqué M. Xi, notant que le premier dialogue devrait être tenu rapidement pour approfondir la coopération en matière de protection climatique, de transition verte, de gouvernance environnementale et de conservation de la biodiversité.

Il a également exhorté à des efforts conjoints pour renforcer les échanges entre les jeunes, les localités et les villes jumelées, et pour faciliter les échanges humains.

La Chine poursuit une voie chinoise de modernisation avec un développement de qualité et préconise le développement commun du monde avec une ouverture de niveau élevé, a poursuivi M. Xi.

Il a ajouté qu’il y a peu de temps, la Chine avait promulgué 24 mesures pour optimiser l’environnement des investissements étrangers. Il a également annoncé de grandes mesures, telles que la levée des restrictions d’accès aux investissements étrangers dans le secteur manufacturier et la promotion d’une ouverture de norme élevée dans le commerce des services et les investissements transfrontaliers, lors du 3e Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale.

« Ces mesures offriront de plus grandes opportunités pour une coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et l’Allemagne », a affirmé M. Xi.

Selon lui, plus de 130 entreprises allemandes participeront à la sixième Exposition internationale d’importation de la Chine, ce qui a montré la confiance des entreprises allemandes dans le développement chinois.

Il est à espérer que la partie allemande adhérera également à un niveau élevé d’ouverture envers les entreprises chinoises qui recherchent des opportunités de coopération en Allemagne, a indiqué M. Xi.

M. Scholz a déclaré de son côté qu’au cours de l’année écoulée, un nouveau cycle de consultations gouvernementales Allemagne-Chine avait été organisé avec succès, les dialogues et échanges à tous les niveaux avaient rapidement repris, les relations économiques et commerciales étaient devenues plus étroites, et des projets de coopération avaient été continuellement promus, illustrant davantage de possibilités et de vastes perspectives pour approfondir les relations bilatérales.

Les relations Allemagne-Chine sont importantes pour la partie allemande, a-t-il souligné, notant que la partie allemande était prête à poursuivre les bonnes relations et la coopération approfondie dans divers domaines, et espérait voir les entreprises allemandes obtenir un plus grand succès en Chine.

L’Allemagne est prête à faciliter les procédures de visa et les échanges de personnel avec la Chine, à renforcer les échanges entre les personnes et à promouvoir le développement positif des relations UE-Chine, a-t-il ajouté.

M. Scholz a présenté les points de vue de la partie allemande sur le conflit palestino-israélien et la crise ukrainienne et a exprimé l’espoir de maintenir une communication étroite avec la Chine.

M. Xi a fait remarquer que pour résoudre le conflit palestino-israélien et la crise ukrainienne, il était nécessaire de réfléchir plus profondément aux questions de sécurité, d’adhérer à la vision d’une sécurité commune, complète, coopérative et durable et de promouvoir la construction d’une architecture de sécurité équilibrée, efficace et durable.

Réduire l’espace de sécurité d’autres pays et soutenir une partie tout en ignorant les demandes légitimes de l’autre partie conduiront au déséquilibre régional, ainsi qu’à l’expansion et à l’escalade des conflits, a souligné M. Xi.

Selon lui, la Chine et la partie européenne doivent œuvrer ensemble pour arbitrer les conflits, atténuer les tensions et jouer un rôle positif dans la promotion de la paix et du développement de la région. Fin

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.