.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Chine: Œuvrer au cessez-le-feu et bâtir la paix et la sécurité durables


Allocution de Monsieur Xi Jinping, 

Président de la République populaire de Chine, 

à la Réunion conjointe extraordinaire 

des pays des BRICS et des dirigeants des membres invités des BRICS 

sur la situation au Moyen-Orient et à Gaza en particulier

 

Excellence, Monsieur le Président Cyril Ramaphosa,

Chers Collègues,

Le présent sommet est la première réunion des dirigeants des pays des BRICS depuis l’élargissement de notre mécanisme. Tout d’abord, je tiens à souhaiter la bienvenue aux dirigeants des nouveaux membres des BRICS et à remercier le Président Cyril Ramaphosa et le gouvernement sud-africain pour leurs efforts en vue d’organiser cette réunion. Dans le contexte actuel, il est tout à fait opportun et nécessaire que les pays des BRICS fassent entendre la voix de la justice et de la paix sur la question palestino-israélienne.

Le conflit à Gaza a duré plus d’un mois, causant des pertes civiles considérables et une catastrophe humanitaire, et risque désormais de s’amplifier et de déborder. La partie chinoise s’en préoccupe profondément. L’urgence est d’axer les efforts sur les points suivants. Premièrement, les parties au conflit doivent cesser immédiatement les hostilités, mettre fin à toutes les violences et les attaques visant les civils et libérer les civils détenus, afin d’éviter davantage de pertes en vies humaines. Deuxièmement, il faut garantir la sécurité et la fluidité des corridors d’aide humanitaire, fournir plus d’aides humanitaires à la population à Gaza et mettre fin à toutes les formes de punition collective visant la population à Gaza, telles que le déplacement forcé et la coupure d’eau, d’électricité et de carburant. Troisièmement, la communauté internationale doit prendre des mesures concrètes pour éviter que le conflit ne s’amplifie et n’affecte la stabilité dans tout le Moyen-Orient. La Chine soutient la résolution adoptée le 27 octobre par la session extraordinaire d’urgence de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le conflit palestino-israélien. Et sous la présidence chinoise, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté la résolution 2712. Toutes les parties doivent se conformer par des actions concrètes aux exigences formulées dans ces résolutions.

Si la situation palestino-israélienne en est arrivée là aujourd’hui, cela tient au fond à une indifférence persistante vis-à-vis des droits du peuple palestinien à un État, à l’existence et au retour. Comme je l’ai souligné à plusieurs reprises, l’issue fondamentale au cycle incessant du conflit palestino-israélien passe par la mise en œuvre de la solution à deux États, le rétablissement des droits légitimes de la nation palestinienne et la création d’un État palestinien indépendant. Sans un règlement juste de la question palestinienne, il n’y aura pas de paix ni de stabilité durables au Moyen-Orient. La Chine appelle à l’organisation au plus vite d’une conférence internationale de la paix faisant plus autorité pour rassembler le consensus international en faveur de la paix et résoudre au plus tôt et de manière globale, juste et durable la question palestinienne.

Depuis l’éclatement du présent cycle d’affrontements, la Chine a travaillé activement en faveur des pourparlers de paix et du cessez-le-feu. Pour améliorer la situation humanitaire à Gaza, elle a fourni une aide humanitaire d’urgence de 2 millions de dollars américains par le biais de l’Autorité nationale palestinienne et d’institutions onusiennes, envoyé à la bande de Gaza, avec le concours de l’Égypte, du matériel humanitaire d’urgence de 15 millions de yuans RMB dont de la nourriture et des médicaments, et continuera à apporter des aides matérielles en fonction des besoins de la population gazaouie. Assurant la présidence tournante du Conseil de Sécurité de l’ONU pour le mois de novembre, la Chine a travaillé à ce que le Conseil adopte la résolution demandant des pauses et des corridors humanitaires prolongés, la protection des civils, le déploiement des aides humanitaires et autres.

Chers Collègues,

Le mécanisme de coopération des BRICS est une plateforme importante permettant aux marchés émergents et aux pays en développement de renforcer la solidarité et la coopération et de défendre leurs intérêts communs. Aujourd’hui, en coordonnant nos positions et en adoptant des actions sur la question palestino-israélienne, nous avons marqué un bon départ pour la coopération plus vaste des BRICS élargis. La Chine salue la grande contribution de l’Afrique du Sud, en tant que président des BRICS de cette année, au développement de notre mécanisme, et entend travailler ensemble avec les autres membres pour soutenir la présidence russe de 2024 et ouvrir une nouvelle ère de la coopération des BRICS.

Je vous remercie.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.