.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

CAN 2023 : le Burkina Faso bat la Mauritanie


Le Burkina Faso a battu la Mauritanie (1-0) sur un penalty de Bertrand Traoré à la fin du temps additionnel (90+6), mardi à Bouaké pour la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire. Ménagé, le capitaine est entré pour la dernière demi-heure et a provoqué la faute de Mouh Mohamed El Abd. Il permet à son équipe de prendre la tête du groupe D.

Sur le gong. Ce mardi, le Burkina Faso a battu la Mauritanie (1-0) sur un penalty de Bertrand Traoré à la fin du temps additionnel (90+6). Entré pour la dernière demi-heure et après avoir provoqué la faute de Mouh Mohamed El Abd, l’ancien joueur de l’OL a libéré les siens. Il permet à son équipe de prendre la tête du groupe D devant l’Algérie et l’Angola, qui se sont neutralisés (1-1) la veille.
« Ce penalty est cruel pour nous« , a pesté le sélectionneur de la Mauritanie Amir Abdou. « Il y a un sentiment d’injustice, on prend un but sur un fait de jeu à la fin« , pourtant « les garçons ont fait un match parfait« , a estimé l’ancien sélectionneur des Comores.
« On s’est fait punir sur un manque de lucidité« , une faute du défenseur Nouh Mohamed El Abd sur Bertrand Traoré, a regretté Abdou. Il a admis que son équipe avait « un peu sombré en deuxième mi-temps » à cause de « la chaleur, il y avait beaucoup de souffrance« . « En deuxième mi-temps la Mauritanie a plongé physiquement« , a noté le sélectionneur français du Burkina, Hubert Velud, sorti in extremis vainqueur de son tout premier match de CAN.
Amir Abdou déplore également la blessure de son meilleur attaquant, Aboubakar Kamara dit « AK47 », sorti peu avant la demi-heure de jeu . « On perd un joueur important, on va voir avec le médical s’il peut rejouer mais je ne peux pas le garantir« , a dit le technicien né à Marseille. « On va se relever et continuer, il ne faut pas se morfondre, il faut savoir switcher et passer autre chose« , a-t-il conclu
Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *