.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Burkina Faso: la police municipale prend le trophée de la corruption selon le rapport du REN-LAC


Etat de la corruption au Burkina en 2019 : Et le bonnet d’âne revient à la Police municipaleLe rapport 2019 du Réseau National de Lutte Anti-Corruption REN-LAC est disponible.  Il a été rendu public  le vendredi 9 octobre 2020 à Ouagadougou en présence de Luc Marius Ibriga Contrôleur général de l’Autorité de contrôle d’Etat et de la lutte contre la corruption et des partenaires du REN-LAC. Le rapport indique que  75,7% des personnes enquêtées estiment que la corruption, en 2019 est très fréquente au Burkina. Et elle est en nette augmentation de 8,5 points de pourcentage par rapport à  2018 . Selon ce rapport, la police municipale vient en tête de la corruption au Burkina Faso. La deuxième place revient à la  Douane, la troisième à la police nationale. Dans le rang des services corrompus on note aussi la Direction générale des transports terrestres et maritimes et la Gendarmerie nationale. Le secrétaire exécutif du REN-LAC, Sagado Nacanabo déplore le manque d’engagement et d’exemplarité de l’Exécutif, mais aussi par l’impuissance des structures de contrôle de l’Etat face à la gangrène que constitue la corruption

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *