.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Accès aux soins de Santé au Burkina: le village de Zékézé a désormais son CSPS


L’image contient peut-être : une personne ou plusMadame le ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué/Sorgho, accompagnée du Directeur général du
protocole d’Etat de la Présidence, Raymond Balima, et des autorités locales du Centre-Est, a inauguré
le samedi 12 septembre 2020, le Centre de santé et promotion sociale (CSPS) de Zékézé. Ce village
est situé dans la commune de Bitou, région du Centre-Est.

La population du village de Zékézé n’aura plus à parcourir 15 kilomètres pour avoir accès à des soins de santé. Il a désormais son Centre de santé et promotion sociale. La réalisation de ce CSPS vise à rapprocher davantage
les centres de santé des populations, pour qu’aucun burkinabè n’ait à parcourir plus de cinq kilomètres
pour se faire soigner. L’ambiance et la joie sur les visages des populations montrent à quel point ce CSPS était attendu dans la localité.
Au nom de cette population, Hamidou Sawadogo a remercié le gouvernement pour l’ouverture du centre de santé. Il a souligné qu’avant,ils étaient obligés de parcourir en moyen 15 kilomètres pour avoir un centre de santé et ce joyau sonne la fin des calvaires. Pour le premier adjoint au maire de Bitou, Soumaïla Yameogo,
le CSPS de Zékézé vient combler un besoin en matière d’offre de soins de santé dans la commune.
Il a invité les populations à faire bon usage du CSPS pour leur bien-être.
La première responsable du département de la Santé a souligné que préserver la santé des hommes, des femmes et des enfants est la première priorité de son département et aussi l’un des plus importants devoirs du gouvernement.
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieurPour Pr Claudine Lougué/Sorgho, la construction du CSPS de Zékézé répond non seulement à un besoin de la population, mais aussi à la vision du Président du Faso qui veut « d’un Burkina Faso où, chaque citoyen à la possibilité d’accéder aux soins de santé que nécessite son état, quel que soit son statut social et son lieu de
vie ». Elle a invité les populations à adopter des comportements qui les éloignent des multiples pathologies. « S’il est vrai qu’il faut se soigner quand on est malade, il est encore plus vrai quand, par le comportement, nous pouvons éviter les maladies », a précisé madame le ministre.
Le CSPS de Zékézé est composé de d’une maternité, d’un dispensaire, d’un logement de type F4, d’un forage positif, d’un dépôt pharmaceutique, le tout alimenté par des plaques solaires. Augmentant à neuf, le nombre de CSPS dans la commune de Bitou, ce a entièrement été financé par le budget de l’Etat . DCPM SANTE

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *