.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Drame de Yirgou : le CNDH et le HCRUN demandent au gouvernement de diligenter des enquêtes


La Commission nationale des droits humains (CNDH) et le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) ont exhorté lundi, le gouvernement burkinabè à diligenter des enquêtes judiciaires suite aux exactions de Yirgou (Centre-nord) qui ont occasionné plusieurs morts et des centaines de déplacés.

La CNDH et le HCRUN recommandent au gouvernement burkinabè de «diligenter des enquêtes judiciaires pour la manifestation de la vérité    sur les évènements du 1er  janvier 2019 et entreprendre toute action afin que justice soit rendue», a indiqué le président de la commission national des droits humains (CNDH), Rodrigue Namoano.

M. Namoano faisait aux journalistes le point d’une mission conjointe effectuée par sa structure et le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) à propos du drame de Yirgou.

En début d’année, une cinquantaine de Peuhls selon le gouvernement et plus de 200 selon une association, ont été tués à Yirgou, en représailles à  une attaque terroriste  qui a coûté la vie à un leader Mossi et à six de ses proches.

Selon le CNDH et le HCRUN, l’Etat doit prévoir un mécanisme d’assistance judiciaire au profit des victimes ainsi qu’un mécanisme de protection des témoins et des victimes.

Rodrigue Namoano estime qu’il faut «engager une réflexion générale au niveau de l’Etat sur la question des groupes d’auto-défense, organiser des campagnes de délivrance gratuite de documents d’Etat civil et de documents d’identification et renforcer le maillage sécuritaire dans toute la zone».

Il a signalé que le HCRUN et le CNDH s’engagent à entreprendre des actions de sensibilisation à l’endroit des populations sur les questions de droits humains, de réconciliation et de cohésion sociale  et d’assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations.

Agence d’information du Burkina

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *