.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Burkina: les professeurs des lycées scientifiques en formation continue


L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assisesLe ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) a organisé un atelier de renforcement des capacités des professeurs des lycées scientifiques du Burkina ce lundi 26 août 2019 à Ouagadougou.  Cet atelier qui s’étendra sur une dizaine de jours regroupe 36 professeurs. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre Stanislas Ouaro. Il avait à ses côtés le président du comité d’organisation, le Pr Hamidou Touré de l’université Ouaga II et le Coordonnateur du Projet d’amélioration de l’accès à la qualité de l’éducation (PAAQE), Armand Sibiri KABORE. L’image contient peut-être : 10 personnesC’est un atelier qui vise à renforcer les capacités des enseignants de Mathématiques et de Sciences Physiques des lycées scientifiques pour qu’ils s’acquittent quotidiennement au mieux de leurs tâches pédagogiques; Quant aux participants, ils devront être capables à la fin de la formation d’analyser les programmes de formation de ces lycées, de relever les difficultés, d’harmoniser les pratiques pédagogiques et de faire une analyse critique de la transition enseignement secondaire et enseignement supérieur. L’enseignement des sciences dans notre pays connaît des difficultés très sérieuses au regard des faibles effectifs, d’où l’appel du professeur Hamidou Touré, président du comité d’organisation dudit atelier aux participants: »vous êtes appelés à leur faire aimer les sciences ». Il a précisé que les lycées scientifiques se veulent des établissements d’excellence et de référence, ambitionnant de donner une culture scientifique très aiguë à ses pensionnaires afin de les préparer à s’orienter vers de grandes écoles de formation d’ingénieurs et les filières scientifiques. L’image contient peut-être : 2 personnes, dont Souleymane Sam, personnes souriantes, plein airMis en place par le Gouvernement avec l’appui de la Banque mondiale, ces lycées scientifiques émanent de  la volonté du Chef de l’Etat  d’orienter plus d’élèves dans les lycées scientifiques tout en développant les Classes préparatoires d’Entrée dans les grandes Ecoles, a précisé le ministre Ouaro. Il espère  qu’avec les lycées scientifiques, on en arrive à plus de 2000 voire 3000 candidats d’ici à 4 années. Pour ce faire, l’on doit s’accorder sur les différents programmes et la qualité de l’enseignement avec les différents acteurs.

En rappel, le Burkina Faso compte à ce à ce jour,  8 lycées scientifiques régionaux en cours de réalisation qui viendront s’ajouter aux lycées scientifiques nationaux de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou.

Pendgwendé John Ulrich Léonel KABORE

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *