.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Ouagadougou/arrondissement 5: la jeunesse mobilisée autour du sport pour endiguer le terrorisme


Les officiels étaient mobilisés lors du tournoi maracana de l’arrondissement 5 de Ouagadougou parmi eux le vice-PDS de l’arrondissement, les membres du CNJ et le chef coutumier de Dagnöen

Le tournoi maracana de l’arrondissement 5 de Ouagadougou a eu lieu dans ledit arrondissement en présence de nombreuses personnes de ressources de l’arrondissement. Le score final a été de 1 but à 0. Le promoteur du tournoi, le vice-président de la délégation spéciale, Abdoul Aziz Koanda dit Kombi Naaba a voulu à travers ce tournoi que la jeunesse de son arrondissement cultive la cohésion sociale et l’engagement citoyen, nécessaire à la reconquête de l’intégralité du territoire national Burkinabè.

Joindre l’utile à l’agréable dans un contexte de lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. C’est cela, le sacerdoce des initiateurs du tournoi maracana de l’arrondissement 5 de Ouagadougou. Plusieurs personnalités de l’arrondissement 5 se sont mobilisées pour prendre part à ce tournoi de football.
En effet, les deux équipes finalistes se sont livrées un match aussi palpitant que teigneux tant la rage de vaincre animait chaque équipe.

Les jeunes mobilisés pour l’hommage à Thomas Sankara au roind-point des architectes de Dag-Noën

Après plusieurs tentatives infructueuses de part et d’autres camp, le score final a été de un but à zéro. Le public ainsi que la délégation du Conseil national de la jeunesse en presence du Dagnöen naaba ne se sont pas enquiquinés tant les actions sur le terrain de football étaient empreintes de suspincts.
Pour le promoteur du tournoi, le vice-president de la délégation de l’arrondissement 5, Abdoul Aziz Koanda, il s’est agi à travers cet évenement sportif de raviver la flamme de l’union de la jeunesse et surtout rappeler que cette cohésion est necessaire pour engranger des victoires sur les champs de bataille. Pour lui,via ce rassemblement, il s’agit de saisir l’opportunité pour sensibiliser les populations de façon générale et en particulier la jeunesse de l’arrondissement 5, à maintenir la veille citoyenne dans ce contexte de.lutte acharnée contre le terrorisme. Pour Abdoul Aziz Koanda, c’est à ce prix que la jeunesse va se mobiliser comme un seul homme pour accompagner les autorités de la Transition et l’ensemble des Forces de defense et de securité ainsi que les volontaires de la defense la patrie pour la reconquête de l’intégralité du territoire national. Il a salué les efforts consentis par les FDS et les VDP jour et nuit pour liberer totalement le Burkina Faso par les forces du mal.
Ce sont sur ces notes d’espoir que les rideaux sont tombés sur le tournoi maracana de l’arrondissement 5. Rendez-vous a été pris pour la prochaine édition.

Hommage des jeunes au capitaine président Thomas Sankara

En marge de cet évènement sportif, les jeunes de l’arrondissement 5 de Ouagadougou ont tenu à marquer d’une pierre blanche la commémoration du 15 octobre en hommage au président capitaine Thomas Sankara et ses compagnons. C’était au rond point des architectes à Dag-noën. Le vice-PDS et par ailleurs membre du CNJ, a tenu à saluer la mobilisation de la jeunesse de son arrondissement à cette commémoration. Il a indiqué que le capitaine président Thomas Sankara est le père de la révolution qui continue de faire rêver la jeunesse Burkinabè. Pour lui, cette jeunesse est engagée à pérenniser l’idéal de Thomas Sankara pour un développement endogène et prospère de la nation. Il a témoigné la gratitude de la jeunesse aux autorités de la Transition qui ont conduit cette commémoration sur l’ensemble du territoire national. Pour lui, le capitaine Thomas Sankara demeure toujours un repère pour la jeunesse Burkinabè pour s’affirmer au plan national et international.

Par Somborignan Kissangoulé

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.