.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Infrastructures de qualité: le ministre Harouna Kaboré veut valoriser les produits «made in Burkina »


Le jeudi 16 juillet 2020 à Ouagadougou, le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré a fait une communication sur l’infrastructure de qualité au Burkina. Les échanges se sont déroulés autour d’un déjeuner qui a réuni les hommes de médias et les collaborateurs proches du ministre.

C’est sous le thème « Qualité des produits  made in Burkina : réponse aux difficultés d’écoulement et le levier de la compétitivité des PME-PMI », que le ministre a tenu sa présentation, en montrant les enjeux et les perspectives des infrastructures qualité. Selon Harouna Kaboré, l’infrastructure qualité concerne aussi bien les privés que les publics. Il a aussi démontré son importance en indiquant qu’elle consiste à protéger les consommateurs par le contrôle des pratiques commerciales déloyales et d’améliorer également les possibilités de commerce international en réduisant les obstacles techniques au commerce. Pour lui, cette structure aura pour mission principale, la mise en œuvre de la politique nationale, en matière de normalisation, de certification, de contrôle et de promotion de qualité, de métrologie et d’accréditation.

En ce qui concerne les actions en lien avec l’infrastructure qualité, il a indiqué que des conventions ont été signées avec des partenaires techniques et financiers. Aussi a t-il révélé que 732 normes sont élaborées dont 222 pour les produits alimentaires. L’initiative a permis la certification de 100 produits. Le chef du département a déclaré que sur 168 produits alimentaires 35 sont certifiés « NBF », 13 produits sont déclarés non-conformes et 120 ont fait l’objet de prélèvements, et les résultats des analyses sont en cours, pour la prise de décision quant à leur éventuelle certification . Il a ajouté que les produits certifiés bénéficient de l’apposition de la marque « NBF » qui est le logotype utilisé dans le cadre de la certification des produits et services. Quant aux perspectives elle concerne la construction des laboratoires de métrologie et d’essai conformes aux exigences.

Maïmounata Bandaogo (stagiaire)

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *