.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Côte d’Ivoire/Le Général Guillot allume Ouattara: »Il existe un rapport dialectique entre lui et la violence »


Dans une contribution qu’il a fait parvenir à la rédaction de Netafrique. net, Alfred Guéméné, SGA chargé de l’animation politique et du dialogue social au FPI, dit  »Le Général Guillot »  déshabille le Président sortant Ivoirien, Alassane Ouattara, dont il assimile la méthode politique à l’usage permanent de la violence. Rappelant des faits marquants dans l’histoire politique de la Côte d’Ivoire, le Général Guillot dépeint un  »rapport dialectique entre l’auteur et la violence ». 

POUVOIR ET MÉMOIRE

<<La démocratie, ce n’est pas la violence>>, nous conseille vivement notre Président bien aimé, à l’occasion de sa visite d’État.

C’est à croire que <<le pouvoir tue (vraiment) la mémoire>>, comme l’écrivait le philosophe Proust.

Que les amis du président lui rappellent que la mémoire du peuple ivoirien est restée intacte.

Cette mémoire populaire nous renvoie de façon récurrente, aux violents événements du 24 décembre 1999, du 19 septembre 2002, et la violente crise postélectorale de 2010, avec les bombardements intensifs et  inhumains de la résidence d’un Chef d’État démocratiquement élu, et des milliers de perte en vies humaine.

Ce qui est ennuyeux, et qui rend ce conseil pour le moins surprenant et inaudible, c’est que le <<candidat anticonstitutionnel>> qui se découvre subitement une âme de « moraliste en rase campagne », est loin d’être un saint à canoniser dans l’occurrence de ces violences en Éburnie, si l’on en croit aux constantes et tonitruantes révélations de ses amis d’hier.

On pourrait également rappeler à la sainte mémoire du « candidat pendulaire » qu’il existe un rapport dialectique entre l’auteur et la source de la violence.

De sorte qu’il serait déraisonnable de faire l’impasse sur celui qui viole impunément et souverainement  la constitution, et s’acharner frénétiquement sur ceux qui, les mains nues, et dans un élan patriotique, assurent la défense de cette loi fondamentale.

Général Guillot

Source: Netafrique.net

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *