.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

COP27: quatre grands pays en développement appellent à des progrès dans les discussions sur les objectifs d’adaptation climatique


Un groupe de quatre grands pays en développement a appelé mardi la 27e session de la Conférence des parties (COP27) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques à faire des progrès substantiels dans les discussions sur les objectifs mondiaux d’adaptation climatique.

Le groupe BASIC, composé du Brésil, de l’Afrique du Sud, de l’Inde et de la Chine, a tenu à Charm el-Cheikh, en Egypte, sa 31e réunion ministérielle sur les changements climatiques. Selon ces pays, ces progrès poseront des bases solides pour réaliser les objectifs internationaux ambitieux et réalisables d’adaptation climatique lors de la COP28.

Pendant leur réunion, les ministres de l’Environnement des pays BASIC ont présenté les progrès accomplis par chacun des membres dans la réponse aux changements climatiques, avant d’échanger en profondeur sur la manière de favoriser ensemble le succès de la COP27.

En tant que force vitale du processus multilatéral lié aux changements climatiques, le groupe BASIC a constamment encouragé toutes les parties à adhérer à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et à l’Accord de Paris et joué un rôle essentiel dans la défense des intérêts communs des pays en développement, selon Zhao Yingmin, vice-ministre chinois de l’Ecologie et de l’Environnement.

  1. Zhao a déclaré que la COP27, organisée dans un pays en développement, devait atteindre des résultats productifs sur les questions de l’adaptation et des financements, qui sont les principales préoccupations des pays en développement.

Les ministres ont mis l’accent sur la base de l’équité et le principe des responsabilités communes mais différenciées selon les capacités de chacun pour lutter contre les changements climatiques. Ils ont encore une fois exhorté les pays développés à tenir au plus vite leur promesse de financement à hauteur de 100 milliards de dollars américains par an, et à définir une feuille de route pour doubler les financements en faveur de l’adaptation climatique.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.