.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Coopération sino-malienne : forum d’Anhui sur la coopération et le développement agricole, économique et culturel Anhui-Mali


En cette année 2023, les relations Sino-maliennes se sont enrichies d’une nouvelle initiative en faveur du développement de la fructueuse et pragmatique coopération existant entre les deux pays depuis l’accession du Mali à l’indépendance. M. Zhu Yi, homme d’affaires Chinois installé au Mali depuis près de 22 ans, Président de la Chambre de Commerce Chinoise au Mali s’est employé avec des amis Chinois et Maliens à créer une Association dénommée « Association pour les Echanges Economiques et Culturels Afrique-Anhui », dans le but de développer des initiatives de coopération entre sa province natale, Anhui et le Mali, son pays d’adoption. Il s’agit concrètement de contribuer au développement de la coopération entre cette belle et riche province de la Chine et le peuple Malien, de contribuer à approfondir davantage la compréhension mutuelle et accélérer les progrès de l’investissement coopératif. C’est dans cet esprit que « l’Association pour les Echanges Economiques et Culturels Afrique-Anhui » (qui a ouvert un bureau à Hefei, capitale de la province de Anhui en Chine), un bureau à Bamako au Mali, « le Groupe Anhui 169 » et l’Université d’Agriculture de Anhui ont conjointement organisés le 10 Mai 2023 à Hefei, le « Forum sur la coopération et le développement agricole Anhui-Mali » avec la présence active du Directeur du Développement rural et du Conseiller économique représentant le Ministère de l’Agriculture et du développement rural du Mali.

Anhui est une riche province, zone de production et d’élevage de vers à soie par excellence, couvrant de multiples domaines tels que la plantation de muriers, l’élevage de vers à soie, la recherche scientifique, la fabrication et le commerce de la soie. Elle abrite de grandes entreprises dont « le Groupe Anhui 169 », « China Salt Anhui Hongsfang Fertilizer Co. Ltd », spécialisées dans la recherche, la production et la commercialisation d’engrais. Hefei est le siège de l’Université Agricole de la province d’Anhui. C’est une Université provinciale qui a une longue histoire de gestion d’écoles, une gamme complète de disciplines et une grande influence sociale.  En 2012, elle est devenue l’une des dix premières universités du pays à construire un « Institut de recherche sur le développement rural ». En 2013, elle a été sélectionnée parmi les institutions universitaires distinguées « de très haut niveau » dans la province d’Anhui. En 2014, elle a été agréée comme base nationale de formation à la coopération internationale. En 2017, l’Université a fondé un centre international de recherche et de développement pour les ressources séricicoles. Créée depuis 1938, la discipline de sériciculture de l’Université agricole d’Anhui, est l’une des premières matières établies par cette Université. L’équipe professionnelle de la sériciculture s’appuie sur la plate-forme provinciale « Anhui Provincial Sériculture Ressources International Joint R&D Center ». Cette équipe a remporté 1e deuxième prix du National Science and Technology Progress Award et publié plus de 200 articles scientifiques et technologiques liés à la sériciculture dans d’importantes revues universitaires internationales, L’équipe enregistre aussi de nombreuses années de coopération et d’échange avec l’étranger notamment les pays d’Asie et les USA.

Au regard de ce contexte, le Séminaire technique sur la coopération et le développement économiques agricoles Anhui-Mali qui s’est tenu dans la salle de conférence de l’Association d’échanges économiques et culturels et a impliqué le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural du Mali, de hautes autorités de Hefei, l’Université d’Agriculture, des hommes d’affaires de la Province et des universitaires Maliens en Chine. Ce séminaire a fait un examen approfondi des opportunités de coopération entre la province d’Anhui et le Mali dans le domaine agricole. Les visites de champs de muriers, de laboratoires d’élevage de vers à soie, d’usines de filature et de production de la soie suivis des travaux du séminaire ont été couronnés par la signature d’un protocole d’accord mettant en exergue un projet dans le domaine de la sériciculture, une grande opportunité pour le développement du Mali. Le projet couvre un besoin de surface utilisable d’environ 1500 hectares. Il générera en ressources humaines plus de 10.000 emplois et engagera un investissement de plus de 40 millions de dollars US. La réalisation du projet prévoit un plan d’investissement dans la production de la base de cocon de vers à soie au Mali avec une production annuelle de 1 500 tonnes ». En termes de création d’emploi, 800 hectares de mûriers, nécessitent 2 000 ouvriers. La production annuelle de 36 000 boîtes d’œufs de vers à soie nécessite 200 ouvriers. L’élevage annuel de 36 000 boîtes d’œufs de vers à soie nécessite 6 000 ouvriers. Des groupes d’unités de dévidage de la soie nécessitent 200 ouvriers, etc…Le service en charge des questions de l’environnementales apportera des opportunités d’emplois de 6 000 à 8 000 personnes et pourra générer près de 30 millions de dollars américains de bénéfice.

Les avantages du développement de la sériciculture au Mali sont nombreux. Le Mali est un pays agricole avec une superficie des terres arables d’environ 30 millions d’hectares, dont seulement 3,5 millions d’hectares sont cultivées. Les caractéristiques climatiques du Mali, telles que l’altitude et la température sont proches de celles de la plus grande province productrice de sériciculture en Chine. Par conséquent, le Mali est propice à la culture du mûrier. Le développement de l’industrie de la sériciculture au Mali et la création d’entreprises de production de cocon et de transformation de la soie à grande échelle peuvent contribuer à la création d’emplois et à la lutte contre la pauvreté. Nous sommes convaincus que cette initiative de Zhu Yi et de l’Association pour les Echanges Economiques et Culturels Afrique-Anhui » et le projet d’immersion linguiste d’étudiants de l’Université agricole d’Anhui contribuera largement au succès de la coopération entre le Mali et la province d’Anhui dans le contexte de la coopération Sino-malienne./.

 

Prof. Yoro DIALLO

Chercheur Principal / Directeur Exécutif du Centre d’Etudes Francophones

Directeur du Musée Africain

Institute of African Studies,

Zhejiang Normal University, CHINA

E-mail: inadial@yahoo.com /Tél: (0086)15888991173

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.