.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Chine: comment de meilleurs transports permettent de sortir de la pauvreté rurale


Selon une information diffusée le 28 septembre par l’autorité des transports du pays, tous les cantons et villages présentant les conditions appropriées à travers la Chine avaient accès à des services de bus à la fin du mois dernier dans le cadre des efforts visant à sortir davantage de zones rurales de la pauvreté.

Au cours de la période du 13e Plan quinquennal (2016-20), la Chine a accéléré la construction d’un réseau de transport dans les zones frappées par la pauvreté avec une connectivité et un accès améliorés aux services de bus, ainsi qu’une plus grande sécurité et commodité, a déclaré le vice-ministre des Transports Dai Dongchang.

À la fin de l’année dernière, toutes les villes et villages où les conditions le permettent avaient déjà été reliés par des routes en ciment, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse tenue par le Bureau d’information du Conseil des affaires d’État -le gouvernement chinois- ajoutant que la Chine avait jusqu’à présent goudronné ou rénové plus de 4,2 millions de kilomètres de routes dans les zones rurales.

Les services de bus et les routes en ciment devenant tous deux universels dans les cantons et villages du pays, le pays a fait des progrès majeurs dans la construction d’infrastructures de transport pour la réduction de la pauvreté, a-t-il encore noté.

Selon une information diffusée le 28 septembre par l'autorité des transports du pays, tous les cantons et villages présentant les conditions appropriées à travers la Chine avaient accès à des services de bus à la fin du mois dernier dans le cadre des efforts visant à sortir davantage de zones rurales de la pauvreté.La lutte contre la pauvreté est l’une des priorités de l’agenda de la Chine, car cette année marque la dernière étape pour atteindre les objectifs de sortie de la pauvreté de toutes les populations rurales pauvres et de construction d’une société moyennement prospère à tous égards.

Cependant, les difficultés de transport demeurent un obstacle majeur au développement rural, en particulier dans les régions du centre et de l’ouest du pays.

Selon Yang Xinzheng, un expert de l’Académie chinoise des sciences des transports, des infrastructures de transport médiocres ont entravé les contacts avec les personnes et les services de l’extérieur et enfermé les résidents locaux dans une pauvreté extrême pendant des générations.

C’est pourquoi, a-t-il expliqué, le renforcement de la construction d’infrastructures de transport rural est essentiel pour stimuler diverses industries rurales, car de meilleures routes rurales réduiront le temps de trajet, faciliteront le commerce et permettront davantage de mouvements de personnes et de marchandises, accélérant ainsi le rythme de l’éradication de la pauvreté.

Pour résoudre les problèmes, M. Dai a pour sa part également noté que le ministère avait investi davantage dans l’amélioration des transports dans les régions pauvres ces dernières années dans un effort pour atteindre les objectifs de lutte contre la pauvreté du pays.

Environ 68% des taxes d’achat de véhicules, soit environ 950 milliards de yuans (139 milliards de dollars), ont été affectés à la construction de routes rurales au cours de la période du 13e Plan quinquennal, une augmentation substantielle par rapport aux 550 milliards de yuans dépensés au cours des cinq années précédentes, a-t-il indiqué, ajoutant que le ministère continuera de faire progresser le développement intégré des transports urbains et ruraux et d’augmenter la couverture des services logistiques dans les zones frappées par la pauvreté dans le but de fournir un soutien solide au transport pour la revitalisation rurale à long terme.

Source:

(Rédacteurs :Yishuang Liu, 孙晨晨)
Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *