.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Xi Jinping à propos du coronavirus:  » la Chine remportera la victoire sur cette épidémie »


L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein airLe Comité permanent du Bureau politique du Comité central (CC) du Parti communiste chinois (PCC) s’est réuni le 3 février pour l’audition du rapport du groupe dirigeant du travail central sur la lutte contre l’épidémie de la pneumonie causée par le nouveau coronavirus. Le même Comité a également écouté le rapport présenté par les services connexes sur la prévention et le contrôle de l’épidémie. Parallèlement aux auditions des rapports, des études sur le travail de prévention et de contrôle de l’épidémie pour la prochaine étape sont en train d’être menées.

Lors de la réunion présidée par Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, M. Xi a souligné la nécessité de perfectionner la mise en œuvre des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus. Pour M. Xi, le perfectionnement de la mise en œuvre des mesures constitue pour l’heure la question la plus cruciale.

Il est indiqué lors de la réunion que cette épidémie est une épreuve importante pour le système et la capacité de la gouvernance chinoise.

Actuellement, la mission prioritaire du travail de prévention et de contrôle de l’épidémie consiste à déployer tous les efforts nécessaires afin de soigner et sauver les patients atteints de la pneumonie. Les efforts de prévention et de contrôle visent également à garantir l’approvisionnement du matériel médical. Le but est d’augmenter le taux de traitement et de réduire les taux d’infection et de mortalité liées au nouveau coronavirus.

Dans le même temps, il exige, lors de la réunion, la garantie de l’approvisionnement des produits de première nécessité: légumes, viande, œufs, lait et autres aliments de consommation courante, tout en assurant et renforçant la distribution de matériels sur le marché.

Cela montre clairement que les avantages du système socialiste aux caractéristiques chinoises sont en train de se transformer en capacité de gouvernance, et cela nous permet de régler les problèmes et relever les défis liés au processus de la mise en œuvre des décisions et du déploiement. Ce qui facilitera la progression du travail de prévention et de contrôle de l’épidémie.

Les avantages institutionnels font des atouts indispensables dont dispose un pays. Cela fait 70 ans que la Chine nouvelle a bâti son système socialiste et son système de gouvernance à partir de ses propres caractéristiques. Les avantages de son système social ont offert des garanties fondamentales aux progrès et développement de la Chine, ce qui constitue à ce jour un appui solide pour la prévention et le contrôle de l’épidémie.

Pour la Chine, cette épidémie est comme un combat d’interception. Comment faire pour gagner ce combat? Xi Jinping, président chinois, a indiqué clairement ceci : sous la direction solide du Parti communiste chinois, il faut mettre pleinement en valeur les avantages du système socialiste aux caractéristiques chinoises, s’appuyer sur les masses populaires, renforcer la confiance, rester solidaire, prévenir scientifiquement et prendre des mesures pertinentes.

De ce fait, les problèmes de garantie du matériel médical de prévention et de contrôle de l’épidémie, ainsi que du matériel de subsistance sont en train de trouver solution. A noter que ces problèmes restent au cœur de la préoccupation de tous. Si l’on prend l’exemple de l’approvisionnement du matériel médical, sous la direction du groupe dirigeant du travail sur l’épidémie, groupe dirigé par le Premier ministre Li Keqiang, l’approvisionnement du matériel médical est réellement garanti. Le prix est le critère le plus important pour juger de la bonne ou mauvaise manière de l’approvisionnement du matériel de subsistance. Or, actuellement, le prix des marchandises sur le marché reste stable, cela montre que le volume total des produits de première nécessité est garanti, et l’approvisionnement est relativement abondant.

Actuellement, la situation de prévention et de contrôle de l’épidémie reste préoccupante. Des problèmes subsistent encore et devront être coordonnés et réglés rapidement. Lors de la réunion du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) tenue le 3 février, il a été indiqué clairement de faire le bilan des expériences et d’en tirer les leçons.

Evidemment, face aux problèmes survenus dans la prévention et le contrôle de l’épidémie, la Chine a une conscience et un jugement clairs. Malgré la dureté de la tâche, tant qu’on met en valeur pleinement les avantages institutionnels, on s’appuie sur les masses populaires, la Chine va certainement remporter le combat d’interception contre l’épidémie, tout en préservant la sécurité de la vie et la santé de la population, afin de donner une réponse adéquate à l’épreuve sur le système et la capacité de la gouvernance chinoise.

Le président chinois Xi Jinping a, dans ses récents discours prononcés à la suite de l’apparition du coronavirus, affirmé que la Chine remportera la victoire sur cette épidémie. Dans la lutte actuelle contre la propagation de la pneumonie causée par le nouveau coronavirus, nous devons toujours garder présente à l’esprit de placer les intérêts du peuple au-dessus de tout, et gagner la bataille de prévention et de contrôle de l’épidémie tout en s’appuyant sur les masses populaires, a rassuré le président chinois. Ces instructions représentent non seulement l’idée directrice d’une gouvernance centrée sur le peuple du Parti communiste chinois (PCC) et du gouvernement central chinois, mais elles soulignent également l’importance et la nécessité de mobiliser toutes les forces sociales dans la lutte contre l’épidémie.

Le fait de tout faire pour satisfaire aux intérêts des masses, en cherchant toujours à s’appuyer sur elles en toutes circonstances, constitue une tendance qui est devenue une bonne tradition du Parti communiste chinois, que ce soit pendant les années de guerre ou pendant les années de réforme et d’ouverture. Ce qui est devenu aussi une précieuse expérience qui assure le développement et les progrès sans cesse de la Chine. Ces dernières années, s’appuyant sur les masses populaires, la Chine a surmonté les défis de toute sorte, entre autres, le SARS, les catastrophes météorologiques, les tremblements de terre à Wenchuan. En face de l’épidémie de la pneumonie causée par le nouveau coronavirus (2019-nCoV), la société chinoise a montré encore une fois, sa puissance d’agir d’un même cœur.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout Jusqu’au 29 janvier, le niveau d’alerte 1 sur le plan d’accidents de santé publique a été déclenché dans toutes les 31 provinces, municipalités ou régions autonomes de la partie continentale de Chine. Des fonctionnaires de différents niveaux se tiennent en première ligne dans la lutte contre l’épidémie. Plus de 6.000 personnels médicaux venant des quatre coins de Chine se sont rassemblé à Wuhan pour soutenir la lutte locale anti-épidémie. Les secteurs concernés font des heures supplémentaires pour la fabrication du matériel urgent. Des chercheurs scientifiques ne ménagent aucun effort dans les recherches sur la découverte des vaccins. Tous les membres concernés de la société ont été mobilisés et se sont lancé dans la lutte contre l’épidémie.

Actuellement, partout en Chine, les gouvernements régionaux ont pris des mesures efficaces en tenant compte des conditions locales, pour intensifier la surveillance, le diagnostic, la prévention et le contrôle de l’épidémie. Dans les régions rurales, des cadres des échelons de base et des médecins de campagne sensibilisent aux méthodes de prévention et de contrôle de l’épidémie de porte en porte. Dans les grandes métropoles, comme Beijing et Shanghai, tous les quartiers et les communes ont intensifié l’enregistrement des personnes extérieures, et ont appelé les résidents à pratiquer l’auto-observation, afin de contrôler la propagation de l’épidémie.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué le 28 janvier, que la rapidité avec laquelle le gouvernement chinois a réagi était impressionnante. Et le patron de l’OMS s’est montré confiant quant à l’expérience chinoise qui, selon lui, servira de modèle et référence à d’autres pays qui se seraient confrontés à l’apparition des épidémies. Le même jour, Jérôme SALOMON, directeur général de la Santé du ministère français de la Santé, a souligné dans une interview accordée à China Media Group, que les mesures prises par le gouvernement chinois pour limiter la circulation des personnes étaient nécessaires.

Face à cette épidémie, une chose dont on est sûr est que pendant les 70 ans de la République populaire de Chine, sous la conduite du PCC, le peuple chinois, solidaire, a surmonté des difficultés et défis à plusieurs reprises. Cette fois-ci, la Chine remportera, sans doute, la bataille qu’elle livre contre la pneumonie causée par le nouveau coronavirus. De CMG

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *