.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

UNESCO:un programme pour améliorer la qualité de l’éducation en Afrique


L’atelie de lancement du programme aura lieu au Golf Hôtel d’Abidjan, du 13 au 15 février. Il réunit une soixantaine d’experts issus de délégations nationales et de partenaires au développement. Ce nouveau programme consiste à travailler sur les pratiques habituelles de l’ensemble des acteurs, de l’école à l’administration centrale, dont l’action quotidienne conditionne au final la qualité de l’éducation dans les établissements.Améliorer la qualité des apprentissages est l’une des priorités essentielles des politiques globales d’éducation. Sur le continent africain, trop d’enfants n’atteignent pas un niveau de connaissances conforme à leur niveau de scolarité. Face à ce défi, le Pôle de Dakar de l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE-Pôle de Dakar) de l’UNESCO lance, avec le soutien de l’Agence française de développement, un nouvel appui dédié au renforcement des capacités institutionnelles pour le pilotage de la qualité à l’enseignement de base.

  • Améliorer la qualité de l’éducation par l’amélioration des pratiques au sein des institutions.

Les domaines ciblés par l’appui ne sont pas prédéterminés. Ils pourront, selon les spécificités de chaque pays, traiter de questions liées au temps scolaire, à la formation et au déploiement des enseignants, à l’allocation des manuels, etc. L’objectif n’est pas de traiter certains aspects du système éducatif mais d’améliorer la capacité des acteurs à identifier les problèmes et y à remédier.

Même s’il peut être jugé insuffisamment efficace, les institutions ont toutes un système de pilotage de la qualité. L’appui de l’IIPE-Pôle de Dakar consiste à analyser le fonctionnement de ces systèmes, identifier ce qui limite leur performance et prendre des mesures correctrices pour les renforcer. Ainsi, des outils et procédures ayant un impact direct sur la gestion scolaire et les apprentissages seront mis en place avec la coordination des acteurs de tous les échelons du système d’enseignement de base.

Un programme de l’IIPE-Pôle de Dakar
L’IIPE-Pôle de Dakar est l’antenne africaine de l’Institut international de planification de l’éducation de l’UNESCO, seul institut spécialisé des Nations unies ayant pour mandat de soutenir l’analyse, la planification et la mise en œuvre des politiques éducatives.

www.poledakar.iiep.unesco.org

  • Six pays d’Afrique directement impliqués dans le programme d’appui

Six pays sont directement impliqués dans le programme : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, Madagascar, le Niger, le Sénégal, le Togo. Pour une durée programmée de quatre années, de 2018 à 2021, le programme d’appui technique consistera pour ces pays à :

1. Analyser la qualité de l’éducation en lien avec les disparités du système
Identifier les caractéristiques les plus saillantes de la qualité de l’éducation des systèmes et analyser les disparités les plus susceptibles d’être réduites par des mesures adaptées (entre catégories d’enfants, types d’écoles, territoires, etc.).

2. Mener une analyse institutionnelle du système de pilotage de la qualité
Analyser comment est traité l’information déterminant la qualité aux différents échelons de l’administration. Quel est le système existant de pilotage de la qualité ? Quels sont les obstacles à la performance de ce système ? L’analyse institutionnelle permettra d’identifier les difficultés à atténuer en priorité.

3. Formuler des stratégies pour améliorer le pilotage de la qualité
A partir des priorités définies, constituer une stratégie cohérente de renforcement des capacités : définition de nouvelles procédures, d’outils de gestion, de formations, etc. Les stratégies proposées devront s’intégrer aux politiques nationales de chaque pays.

4. Mettre en œuvre des outils de renforcement des capacités de pilotage
Mettre en place, à partir de 2019, de nouveaux outils de pilotage (tableaux de bord écoles, rapports de suivi, signaux d’alerte, etc.) accompagnés de formations et, si nécessaire, d’équipements.

  • Un cercle plus large de pays pour capitaliser et partager les expériences

D’autres pays du continent ayant le français en partage constitueront un cercle plus large de diffusion des connaissances. A cet effet, des activités d’accès à l’information, d’animation de réseau, et de capitalisation des connaissances seront mises au service des acteurs du pilotage de la qualité en Afrique. Pour dynamiser le partage des connaissances, des ateliers thématiques seront organisés chaque année et le programme d’appui au pilotage de la qualité s’appuiera sur le portail web de l’Institut international de planification de l’éducation dédié aux apprentissages, le Learning Portal – https://learningportal.iiep.unesco.org/

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *