.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Santé des Burkinabé: le gouvernement chinois s’en préoccupe


L’image contient peut-être : 12 personnes, personnes souriantes, personnes debout, costume et intérieurLa deuxième mission médicale chinoise au Burkina est en fin de séjour. Elle est remplacée par une troisième mission médicale chinoise. La cérémonie d’au-revoir et d’accueil de la troisième mission a eu lieu ce 6 janvier 2020 à Ouagadougou, à la Résidence de Son Excellence Li Jian, Ambasseur de la République populaire de Chine au Burkina Faso.

En Afrique, un bon ami est celui qui se préoccupe de ton bien-être, donc de ta santé, dit-on. Dans cette dynamique, la Chine est un bon ami pour le Burkina Faso. En effet, dans le cadre de la coopération sino-burkinabé, des accords dans le domaine de la santé ont été signés et leur mise en oeuvre se fait dans la sincérité au grand bonheur du peuple burkinabé. En un an seulement les faits témoignent que la coopération Chine-Burkina présente des perspectives heureuses.  Des dons de matériels et de consommables médicaux en passant par la formation en chine de médecins burkinabé, la coopération sino- burkinabé rassure que les autorités actuelles du Burkina ont fait le meilleur choix de la République populaire de Chine comme allié de développement. Le Burkina a déjà bénéficié de deux Actions Lumière qui ont consisté en des opérations gratuites de la cataracte et qui ont permis de redonner la vue correcte à plus de 450 patients. Après une première mission médicale chinoise, la chine a envoyé une deuxième mission médicale qui a travaillé au Burkina  et soigner gratuitement les Burkinabé du 24 décembre 2018 à 5 janvier 2020. Surmontant de nombreuses difficultés tels que les conditions naturelles, l’environnement social, les barrières linguistiques, les médecins chinois ont fait des études dans plus de 10 Centre de Santé et de Promotion Sociale dans 4 régions  et rendu visite à des chefs traditionnels pour mieux appréhender en détail la condition de la santé dans ces régions et leurs besoins médicaux en vue de la  réalisation de visites médicales ciblées. Outre le centre hospitalier universitaire de Tengandogo à Ouagadougou et le centre hospitalier régional de Koudougou où ils effectuaient des visites médicales régulièrement, ces médecins chinois ont profité des week-end pour organiser des visites médicales gratuites dans plusieurs villages.  Selon PAN Lixin, chef de la deuxième mission médicale, plus de 1000 patients ont été consultés; ils ont pratiqué près de 500 interventions de tout genre au centre hospitalier universitaire de Tengandogo. Ils ont également traité plus de 600 patients lors des visites effectuées dans les villages.

Ces nobles actions ont été saluées par le ministère de la santé du Burkina lors de cette cérémonie d’au-revoir. « Nous sommes fiers de l’action des médecins chinois, nous sommes fiers de la coopération sino-burkinabé et nous remercions le gouvernement chinois  » a dit le directeur général des soins, Dr. Salif Sankara, représentant la ministre de la Santé. Ce sentiment est partagé par le directeur général du centre hospitalier universitaire de Tengandogo: » Les Chinois nous ont beaucoup aidés, ils ont permis de prendre en charge médicalement plusieurs centaines de burkinabé et gratuitement;nous les remercions sincèrement au nom de ces malades qui, sans eux, n’auraient peut-être pas retrouvé aussi vite la santé ».

l’équipe de la troisième mission médicale chinoise

Selon Wang Hongbo, chef de la troisième mission médicale, les actions menées par les médecins chinois de la deuxième mission médicale et qui font la fierté des Burkinabé, seront poursuivies par ceux de la troisième équipe médicale chinoise conformément aux lois de la médecine. « nous garderons une bonne discipline, et ferons du bon travail. Nous nous unirons et nous resterons attachés à la mission. Nous serons à la hauteur de la confiance. Nous affronterons les épreuves et nous les surmonterons toujours. Nous sauverons les vies et aiderons les blessés. Nous demeurerons respectueux et reconnaissants envers le peuple(…) » a-t-il précisé.

A sa suite, l’Ambassadeur LI Jian a indiqué que l’envoi d’équipes médicales au Burkina va se poursuivre car c’est une belle tradition de la partie chinoise dans sa coopération avec l’Afrique. Après avoir apprécié les médecins de la deuxième équipé médicale en fin de mission, il a exhorté la troisième mission médicale à s’engager pleinement à soigner les Burkinabé avec tout leur savoir faire médical et à sauver des vies  avec  affection.

L’équipe de la deuxième mission médicale chinoise

Jérôme KABORE

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *