.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Rentrée scolaire: le ministre Harouna Kaboré invite les libraires à vendre suivant la réglementation


A l’orée de la rentrée scolaire, le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré  a procédé ce lundi 14 septembre 2020 au sein de son ministère au lancement officiel de l’opération de contrôle des prix des fournitures scolaires.  Ceci répond au souci de veiller aux respects de la réglementation en matière de prix et de qualité des articles,car certains commerçants profitent des rentrées scolaires pour se remplir les poches en augmentant le prix des fournitures scolaires.

Une visite a été effectuée après la cérémonie de lancement dans quelques librairies de la ville par des inspecteurs de prix à la brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes . C’était une véritable visite surprise des agents de la brigade mobile des contrôle. Une visite qui a consisté en la vérification du respect des règlements, d’où le respect des prix, de la procédure d’importation, des marges, le respect de la facturation, de la publicité des prix ( affichage, marquage, étiquetage) ainsi que les dispositions relatives au commerce de la distribution.

Par ailleurs, le non respect des règlements les plus requérants, tel que le non respect de l’affichages des prix, le défaut de publicité des prix et de l’augmentation excessive des prix fut constaté dans certaines boutiques et librairies de la ville.

Selon le ministre Harouna Kaboré, le contrôle se déroulera sur toute l’étendue du Burkina Faso. Cependant, une somme allant jusqu’à 500 millions pourrait faire l’objet d’une amende à tous les contrevenants.

Ainsi, il a invité les commerçants au respect des marges fixées par la réglementation en vigueur et à se départir de toutes pratiques illicites.

Quant aux agents de la brigade mobile de contrôle et de la direction générale en charge des prix, le premier responsable du MCIA les exhorte à poursuivre le contrôle avec rigueur et professionnalisme afin de garantir l’accessibilité desdits produits à la population en particulier aux élèves et étudiants afin de soulager les parents d’élèves.

Maïmounata BANDAOGO (stagiaire)

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *