.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Procès du putsch manqué du 16 septembre 2015: le verdict convient au Parti national pour le Développement et la paix


Le 16 septembre 2015 ;

14 âmes ne s’en souviendront plus à tout jamais ;

250 personnes blessées s’en souviendront ;

Un enfant à la fesse cicatrisée s’en souviendra toute la vie. Pendant que cet innocent nageait toujours dans son paradis méconial du ventre de sa mère, il fut transpercé par une balle.

Bref ! le peuple burkinabè se souvient de cette course poursuite et du combat héroïque qu’il a livré pour déjouer le coup d’Etat du 16 septembre 2015.

La justice de notre pays, totalement indépendante depuis 2015, vient d’affirme que nul n’est de la loi quelque soit son rang ou son statut ; rassurant ainsi le peuple burkinabè.

Ce verdict, assorti d’un procès bien que long mais équitable et impartial vient à point nommé rétablir la vérité et la nature. Il soulage de ce fait la douleur de notre peuple et des victimes.

La vérité est dite, le pardon peut alors s’en suivre au nom de la paix et de la réconciliation nationale. Son Excellence Feu Félix Houphouët BOIGNY le disait tantôt : ‘’la paix n’est pas un mot, c’est un comportement’’. Cette paix est tributaire de la vérité et la responsabilité de chacun de nous.

Rétablissons toujours et toujours la vérité avant de procéder à la réconciliation par le pardon.

Le PNDP salue donc la maturité de notre système judiciaire et le professionnalisme des acteurs qui l’animent et les encourage à poursuivre leur action dans l’intérêt supérieur de la nation.

Bravo à la justice burkinabè !

Bon courage au peuple burkinabè !

                                                     Pour le SPN/le président

L’image contient peut-être : texte

                                         

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *