.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Politique burkinabè: ‘’ Toute l’équipe du Président Kaboré va passer devant les tribunaux ‘’ Ablassé Ouedraogo Président du parti Le Faso Autrement


Ablassé Ouedraogo et quelques-uns de ses militants étaient dans les artères de la capitale Ouagadougou ce mercredi 27 mai 2020, pour une distribution de bavettes aux populations. Cette activité initiée par le Faso Autrement rentre dans le cadre de la contribution de son parti à la lutte contre la pandémie du Coronavirus . Elle intervient au lendemain de la première nuit à la MACO de Jean Claude Bouda, ancien ministre de la défense. Pour l’homme politique c’est toute l’équipe du Président du Faso qui va passer devant les tribunaux.

Après la remise des masques au rond-point de la Patte d’oie, action positivement accueillie par les populations, Ablassé Ouedraogo ne s’est pas fait prier pour répondre sur la situation que traverse l’ancien ministre de la défense. ‘’ C’est ce qui devrait arriver ‘’, lance d’entrée de jeu Ablassé. Selon lui, la procédure a mis près qu’une année, car c’est en juin 2019 que le RENLAC a déposé une plainte.

Il enfonce le clou en ces termes ‘’ malheureusement pour le Président Roch Marc Christian Kaboré et ses camarades, les portes des prisons sont largement ouvertes pour les accueillir. Parce que le pillage a été organisé à ciel ouvert ‘’. Il dit avoir dénoncé l’attitude de certains depuis un certain temps. Il s’agit selon Ablassé, du DG de la LONAB, du ministre de la défense (Jean Claude Bouda) et de Simon Compaoré, ministre d’État d’alors, dont le journal le Dossier avait fait cas.

Il enfonce le clou en ces mots ‘’ tout ça, avec le maire, le champion du Zoblazo dans l’achat des véhicules ‘’. Ablassé Ouedraogo ne s’arrête pas à ces personnes. Il cible d’autres ‘’ et peut être probablement le ministre des infrastructures. Ça veut dire que toute l’équipe du Président Kaboré va passer devant les tribunaux ‘’.

Pour lui, il y a de forte chance, que tous transitent par la prison. ‘’ Et ce n’est que le début ‘’, martèle le Président de Le Faso Autrement. Il souhaite en conséquence une justice équitable pour tout le monde, et qu’elle ne perde pas le temps, parce que le pays a trop souffert.

‘’ Le système de pillage instauré par le MPP est intolérable et inacceptable ‘’ conclut tout sourire Ablassé Ouedraogo.Netafrique.net

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *