.
.

L'actualité en toute intégrité

.

Match des Étalons du 14 novembre 2017: Paulo Duarte donne une chance à Patrick Malo de se rattraper


Paulo Duarte a retenu le défenseur Patrick Malo pour disputer le dernier match des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018. Pourtant, un mois avant, il avait fait savoir qu’il serait « difficile » pour ce joueur d’intégrer la sélection qu’il dirige à cause d’une erreur lors du match Burkina vs Sénégal (2-2) qui a permis à Sadio Mané de récupérer un ballon et permettre à un coéquipier d’égaliser. Duarte a expliqué la raison de son revirement.

« Avec ce que Malo avait fait (lors du match Burkina vs Sénégal du mardi 5 septembre), j’avais dit que je ne dirai jamais mais qu’il serait difficile que je convoque Malo en équipe nationale. C’est ce que j’avais dit. Je n’ai jamais dit « jamais ». Et c’est bien la réalité », a reconnu Paulo Duarte interrogé sur la sélection de ce joueur pour affronter le Cap Vert le mardi 14 novembre 2017 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Le Portugais fait savoir qu’il était pratiquement obligé de faire appel à ce joueur malgré sa colère.

« Pendant que j’étais en escale en Éthiopie, on m’appelle pour dire que Yacouba Coulibaly est blessé. Ce fut donc la chance de Malo. Personne ne m’a forcé à le convoquer. Malo ne m’a pas, non plus, demandé de le rappeler. C’est la chance », explique Paulo Duarte qui a retenu le joueur en question lorsqu’il a publié sa liste des joueurs convoqués le 30 octobre 2017. Il continue : « j’ai perdu mes deux latéraux puisque je ne pouvais pas partir en Afrique du Sud sans Yacouba Coulibaly qui est un défenseur très fort. Un monstre. En plus j’ai écarté Patrick Malo qui n’a pas respecté mes consignes. J’ai parlé avec mon staff de ce que je pensais de cette affaire. J’ai mis mon orgueil de côté ».

Malo est dans la dynamique de l’équipe

Pour le Portugais, dans le contexte du match, il ne pouvait pas jouer avec une défense complètement renouvelée. Parlant de Patrick Malo, Paulo Duarte estime que son meilleur choix possible pour remplacer Yacouba Coulibaly était bien l’ancien joueur de l’Union Sportive des Forces Armées (USFA). « Il est dans la dynamique de l’équipe. Il a une connaissance du système et de la tactique. Je me suis dit que je devais l’appeler,  lui donner une chance de se rattraper », persuade Paulo Duarte.

Il pense d’ailleurs que son discours a produit un effet sur la psychologie du joueur. « Je suis sûr qu’il va bien répondre parce que le discours l’a vraiment touché. Il m’a compris. Si je l’appelle et lui donne la possibilité de corriger son image, je suis sûr qu’il va faire un grand un match. J’ai pris ce risque », assure Duarte qui termine par dire que si Patrick Malo fait un mauvais match, il sait qu’il sera attaqué par la presse mais, il assume cette décision.

Burkina 24

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *