.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Le Sénégal revient sur le salon de l’import en Chine avec une présence plus grande: officiel


Cette vidéo nous a été fournie par  CCTV Video News Agency  dans le cadre d’un partenariat conclu entre cette agence et tinganews.com.

Le Sénégal participe à la deuxième édition du Salon international d’importations de Chine (CIIE) avec plus d’entreprises exposantes que la première fois, dans l’espoir d’explorer davantage le marché chinois.

Ce pays d’Afrique occidentale a été le premier pays de sa région à signer des documents de coopération avec la Chine dans le cadre de l’initiative Ceintures et routes proposée par la Chine. Le Sénégal a participé activement à la première exposition d’importations de la Chine en 2018 et son directeur général de la promotion des exportations dit avoir obtenu des résultats fructueux.

« [L’année dernière], nous avions un très bon équilibre, car nous y sommes allés avec des institutions, des entreprises, le secteur privé, la chambre de commerce, des employeurs, ainsi que des entreprises exposantes. Nous avons exposé en tant que pays d’honneur sur une surface de plus de 250 mètres carrés. pavillon institutionnel et un pavillon d’entreprise de 100 mètres carrés, regroupant notre secteur agroalimentaire, le secteur de la pêche, le secteur de l’artisanat, etc. bons résultats « , a déclaré Malick Diop, directeur général de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (Asepex) dans une interview accordée à China Central Television (CCTV).

Quatre entreprises sénégalaises ont participé au salon de l’entreprise dans le premier CIIE. Le Sénégal est riche en arachides et est devenu la plus grande source d’importation d’arachides de Chine ces dernières années. Toutefois, le Sénégal se présente cette fois avec plus d’entreprises exposantes et une plus grande variété de produits que les produits d’exportation traditionnels tels que les arachides.

« 11 sociétés ont été sélectionnées, notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’artisanat et des cosmétiques naturels, dont des produits tels que l’huile de Baobabs, le beurre de karité et des entreprises comme les produits de la mer et les télécommunications », a déclaré Diop.

Le directeur général a déclaré que le Sénégal espérait aider ses entreprises à pénétrer l’un des plus grands marchés du monde et à accroître ses exportations.

« Nous espérons augmenter les exportations, en particulier pour les entreprises qui étaient déjà présentes [à Shanghai] et pour celles qui ont déjà participé à la première [Expo]. Nous espérons pouvoir aider les entreprises présentes pour la première fois ouvrir le marché chinois avec cela, afin qu’ils puissent exploiter plus facilement l’un des plus grands marchés du monde « , a déclaré Diop.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *