.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Journée mondiale de l’aide humanitaire : le Burkina revisite son plan d’assistance aux personnes déplacées internes


A la faveur de la journée mondiale de l’aide humanitaire, la ministre Marie Laurence Ilboudo/Marshall a animé un point de presse ce lundi 19 août 2019 à Ouagadougou qui s’est axé sur la révision du plan d’urgence entreprise par le gouvernement burkinabè, suite à la grave crise sécuritaire qui a fait grimper le nombre de déplacés internes, de 87 mille à plus de 270 mille, en moins de huit mois. Ce point de presse a aussi été l’occasion pour Marie Marshall Ilboudo de faire le bilan de l’assistance des personnes déplacées internes au Burkina. Elle a indiqué que le nombre de personnes déplacées internes s’est accru de 87 000 en janvier à 270 776 à la date du 16 Août 2019. 225 882 personnes ont reçu une assistance alimentaire, 521 221 personnes ont accès aux soins médicaux et de services de santé. En outre, des assistances alimentaires, des abris, la prise en charge sanitaire, des extraits de naissance et l’établissement des cartes d’identité burkinabè ont été réalisés pour les personnes déplacées internes.

Dans ce contexte, à en croire la ministre Marie Laurence Ilboudo, il était nécessaire de revoir la planification de la réponse humanitaire en prenant non seulement en compte l’accroissement des besoins mais aussi la durée de la résolution de la crise en cours. La multiplicité et la récurrence des attaques terroristes à partir de janvier 2019 ont entraîné une crise sécuritaire sans précédent et des affrontements inter communautaires facilitées par la méfiance entretenue entre les communautés en sont entre autres les causes. Et ces personnes déplacées sont rencontrées presque sur toutes les régions du Burkina selon les précisions de la coordonnatrice résidente du système des Nations Unies, Mekhetha Metsi, d’où la nécessité pour elle de prioriser l’assistance  avec une méthodologie de ciblage pour assurer que les familles les plus vulnérables reçoivent cette assistance humanitaire. On retient que le nombre de personnes qui ont besoin d’assistance humanitaire directe a augmenté de 65% et que les urgences sont pressantes et multiples.

Selon la ministre en charge de l’Action humanitaire, Marie Laurence Ilboudo/Marshall, le budget du Plan d’urgence révisé est estimé à 187 millions de dollars et à ce jour 19 août 2019, l’Etat a pu mobiliser avec ses partenaires la somme de 55,1 millions de dollars

Pengdwendé John Ulrich Léonel KABORE/stagiaire

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *