.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Guerre commerciale sino-américaine: les agriculteurs américains en récoltent les conséquences


Cette vidéo nous a été fournie par  CCTV Video News Agency  dans le cadre d’un partenariat conclu entre cette agence et tinganews.com

Shotlist

Decatur, Illinois, États-Unis – 27-28 août 2019 (CGTN – Pas d’accès dans la partie continentale de Chine)
1. Divers plans d’un cowboy, une cowgirl donnant un spectacle au salon Farm Progress
2. Machine agricole en fonction.
3. Divers plans d’exposants, visiteurs
4. Divers plans d’un forum sur la politique agricole
5. SONORE (anglais) – Sonny Perdue, secrétaire américain à l’Agriculture (commencée avec plan 4):
« Les fermiers sont à la pointe de la lance. Ils sont plus productifs. Ils ont un excédent d’exportation et le président le comprend. C’est pourquoi il nous a autorisés à utiliser les dollars de la Commodity Credit Corporation pour aider à combler les lacunes jusqu’à ce que nous puissions faire venir la Chine à la table des négociations pour résoudre les problèmes commerciaux qui sont là depuis des années. »
6. Divers plans du forum sur la politique agricole
7. SONORE (anglais) – Bill Gordon, vice-président de l’Association américaine du soja (commencée avec plan 6/terminée avec plan 8):
« Comme vous avez vu ce week-end la hausse de 5 % des droits de douane sur le soja, cela ne diminue pas nos stocks, cela ne règle pas nos affaires. Et quand on a entendu le secrétaire dire qu’il n’y a aucune véritable nouvelle, c’était un peu décevant. »
8. Fermier réparant une machine agricole
9. Divers plans de machines fonctionnant
10. Divers plans de machines agricoles, visiteurs
11. Participants discutant
12. Visiteurs, machines agricoles au salon
13. SONORE (anglais) – Adam Nielsen, directeur de la législation nationale et de la politique du développement du Bureau fermier de l’Illinois :
« Vous devrez faire des plans à long terme qui se basent sur le fait que vous avez perdu cet énorme marché. Et cette idée est loin d »être réjouissante . »
14. Divers plans de visiteurs, machines agricoles au salon

Storyline

Aux États-Unis, les agriculteurs se disent profondément préoccupés par le projet du président Donald Trump d’imposer des droits de douane supplémentaires sur 300 milliards de dollars de marchandises importées de Chine.

Ils ont exprimé leur inquiétude lors du salon Farm Progress, le plus grand événement extérieur consacré aux fermes aux États-Unis, qui s’est ouvert mardi dans l’État de l’Illinois. Les perspectives pour le futur de l’industrie agricole s’annoncent loin d’être stables, malgré le fonds d’aide d’urgence du secrétaire américain à l’Agriculture Sonny Perdue.

« Les fermiers sont à la pointe de la lance. Ils sont plus productifs. Ils ont un excédent d’exportation et le président le comprend. C’est pourquoi il nous a autorisés à utiliser les dollars de la Commodity Credit Corporation pour aider à combler les lacunes jusqu’à ce que nous puissions faire venir la Chine à la table des négociations pour résoudre les problèmes commerciaux qui sont là depuis des années », a indiqué Sonny Perdue.

Les fermiers participant à l’événement ressentent une grande frustration face à l’absence apparente de progrès dans la réduction de leur fardeau, surtout que des tarifs de rétorsion des deux côtés sont toujours en cours.

« Comme vous avez vu ce week-end la hausse de 5 % des droits de douane sur le soja, cela ne diminue pas nos stocks, cela ne règle pas nos affaires. Et quand on a entendu le secrétaire dire qu’il n’y a aucune véritable nouvelle, c’était un peu décevant », a déploré Bill Gordon, vice-président de l’Association américaine du soja.

Les exportations agricoles américaines vers la Chine ont connu une chute brutale, passant de 24 milliards de dollars en 2014 à 9,1 milliards de dollars l’an dernier, selon le Bureau fermier américain. Une chute supplémentaire semble probable, avec des exportations en baisse de 1,3 milliard de dollars au cours du premier semestre 2019.

« Vous devrez faire des plans à long terme qui se basent sur le fait que vous avez perdu cet énorme marché. Et cette idée est loin d’être réjouissante », a souligné aux fermiers Adam Nielsen, directeur de la législation nationale et de la politique du développement du Bureau fermier de l’Illinois.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *