.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Gestion des cantines scolaires au Burkina: les cas des maires fraudeurs ne seront plus tolérés


L’image contient peut-être : 1 personneAu Burkina Faso, le gouvernement avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, consent d’énormes efforts chaque année pour assurer la fonctionnalité des cantines scolaires dans toutes les structures éducatives, notamment dans celles du préscolaire et du primaire où la nécessité reste impérieuse. Toutefois, le fonctionnement et la gestion deviennent des attributions des communes. C’est dans cette dynamique que l’initiative de célébrer l’excellence dans la restauration en cantines scolaire dont la première édition s’est tenue à Ouagadougou ce 5 mars 2019 à travers un dîner gala, se présente comme une source de motivation suffisante pour amener les communes à s’investir davantage dans une gestion rigoureuse et transparente de la cantine afin de garantir une bonne nutrition des élèves.  L’image contient peut-être : 1 personne, deboutLe ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a saisi l’occasion pour inviter l’ensemble des collectivités et des acteurs de l’éducation à faire en sorte que l’engagement de SEM Roch Marc Christian KABORE de servir un repas chaud à chaque élève par jour  devienne une réalité. Selon lui, l’école burkinabé ne saurait être au rendez vous de nos attentes que si nous encourageons et pérennisons toutes les bonnes pratiques qui puissent garantir de bons résultats. C’est pourquoi il a pris l’engagement qu’aucun écart vis-à vis  de la bonne gouvernance des ressources ne sera toléré. A sa suite, les co-parrains, madame Sika Kaboré, première dame du Burkina et SEM l’ambassadeur de la république du Japon ont salué l’institution du prix de la commune ayant la meilleure restauration au sein des cantines  dans des écoles primaires publiques du Burkina Faso. Son Excellence Tamotsu Ikezaki a rappelé l’importance de la cantine scolaire, surtout en milieu rural et salué l’introduction des mets locaux avant de déclarer que le Japon entend développer la chaîne de transformation du soja, pour que les produits finis renforcent les capacités des cantines scolaires au Burkina.  Cet apport japonais s’intègre bien dans l’ambition affichée du gouvernement burkinabé qui en instaurant les cantines scolaire,veut accroître les performances scolaires, améliorer les indicateurs d’accès et assurer une bonne santé nutritionnelles des apprenants comme l’a notifié la première dame du Faso. Madame Sika Kaboré a Félicité toutes les communes qui se sont investies à offrir de meilleurs services aux élèves.
——————————

Les communes distinguées pour leur transparence dans la gestion des cantines scolaires

5-la commune de Houndé( région des Hauts Bassins)

4-la commune de Founza( région des Hauts Bassins)

3-la commune de Béréba( région des Hauts Bassins)

2-la commune de Ouéléni (région des Cascades)

1-la commune de Komki Ipala (région du centre)

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *