.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Gaoua (Sud-Ouest du Burkina) : un homme poignarde à mort deux personnes et blesse cinq autres


Un homme a poignardé à mort deux personnes et blesser cinq autres mercredi dans un véhicule de transport qui était en stationnement à Gaoua , dans la région du Sud Ouest, avant d’être tabassé et blessé par balles, rapporte le correspondant de radio Oméga.

Sur place, le chauffeur du véhicule a déclaré que l’homme est venu très tôt mercredi matin le voir à la gare pour lui demander le coût du transport pour se rendre au marché de Malba.
«Je lui ai dit le prix. Après il est allé prendre son sac et est monté à bord de la voiture », a-t-il dit.

A en croire le chauffeur, l’homme est monté et descendu du véhicule à plusieurs reprises.
« Il est redescendu quelques instants après être monté à bord du véhicule pour demander pourquoi on tardait à prendre la route. Je lui ai rétorqué que l’on attendait des clients pour démarrer. Après il est remonté encore », précise le chauffeur.
Après cela va de nouveau redescendre une fois de plus mais cette fois-ci en pleurant.
« Quand il sanglotait, il y a une femme qui a intervenu en lui disant dans une langue locale qu’il ne doit pas pleurer, que ce sont des funérailles, que le véhicule va démarrer tout de suite », raconte le chauffeur.
Après cette intervention, l’homme remonta de nouveau et c’est en ce moment que les choses vont prendre une autre tournure.
« Quand il est remonté, c’est en ce moment même que je mettais du gasoil dans le véhicule et j’ai vu des femmes courir de gauche à droite en disant que le monsieur est en train de poignarder des passagers », poursuit le chauffeur avant de déclarer que
« J’ai jeté le bidon de gasoil pour monter l’attraper. Lorsqu’il m’a vu, il a sauté par derrière et a commencé à fuir ».
Selon le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Gaoua, cette attaque au couteau a fait deux morts et cinq blessés qui ont été admis à l’hôpital. Il a fallu l’intervention également de la police pour empêcher le lynchage de l’agresseur.
Une enquête a été ouverte.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *