.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Education: le Burkina, le Mali, le Niger et la Fondation Stromme s’accordent autour des formules accélérées d’éducation et de formation


Ouagadougou a abrité ce 10 octobre 2019, le lancement officiel du nouveau partenariat entre les gouvernements du Burkina Faso, du Mali et du Niger et la Fondation Stromme autour des formules accélérées d’éducation et de formation. Présidée par le professeur Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales, cette cérémonie de lancement a connu la présence des ministres en charge de l’éducation du Mali et du Niger, de la secrétaire générale de la fondation stromme ,de Son Excellence Monsieur  l’ambassadeur de la Norvège et du deuxième adjoint au maire de la ville de Ouagadougou.

Depuis la Conférence de Jomtien en 1990 en passant par les assises de Dakar en 2000 sur l’Education, le diagnostic établi sur les systèmes éducatifs a révélé la nécessité de l’ élargissement de la base de la pyramide éducative à tous, enfants, jeunes, adultes, hommes et femmes sans exception. Pour ce faire, des réflexions et des actions ont été menées par les Etats et les partenaires au développement afin de trouver les voies et les moyens pour satisfaire à cette exigence. A en croire madame la secrétaire générale de la Fondation stromme, c’est dans  cette dynamique que la Fondation Stromme Afrique de l’Ouest a initié en 2004 au Mali la Stratégie de Scolarisation Accélérée  Passerelle qui s’est étendue par la suite au Burkina Faso et au Niger respectivement en 2006 et 2007.

Dans son mot de bienvenue, Moussa Belem, premier adjoint au maire de Ouaga a salué la pertinence de la stratégie de scolarisation accélérée  passerelle qui permet à des enfants hors école et/ou déscolarisés de réintégrer la voie éducative, une stratégie dont les bienfaits ont été témoignés par Kaboré Toukoumnogo Hermann, issu lui-même d’un centre SSA/P et qui vient de réussir à son baccalauréat session de 2019. Le témoignage du jeune Kaboré  Hermann a permis de retenir que la Stratégie de Scolarisation Accélérée/Passerelle (SSA/P) est une formule éducative rapide de 9 mois, permettant aux enfants de 8 à 12 ans, non scolarisés ou déscolarisés précoces, d’intégrer ou de réintégrer efficacement  le système scolaire en quatrième année. Une telle initiative éducative adoptée dans les trois pays pour assurer la prise en charge de la masse critique d’enfants non scolarisés précoces de 8 à 12 ans sera accompagnée par le gouvernement norvégien a indiqué Son Excellence Monsieur l’ambassadeur de la Norvège.

Comme tous les intervenants, le professeur Stanislas Ouaro a rendu un vibrant hommage à la Fondation Stromme par qui la Stratégie de Scolarisation Accélérée passerelle a vu le jour au Mali, au Burkina et au Niger. Pour lui, si ces trois pays se sont réellement engagés pour son appropriation et sa mise oeuvre, c’est au regard de sa pertinence en termes de l’accès et de l’amélioration de la qualité des enseignements/ apprentissages. « nous nous sommes engagés parce que la SSA/P est une réponse adaptée pour relever certains défis récurrents communs, notamment ceux relatifs aux enfants hors école. » a-t-il précisé.

La SSA/P permet d’insérer ou de réinsérer dans le système éducatif classique, les enfants de 8 à 12 ans, non scolarisés ou précocement déscolarisés à l’issue d’un processus d’enseignement /apprentissage de 9 mois soit deux mois en langues nationale et sept mois en français. En termes de statistiques, de 2006 à 2007, cette alternative d’éducation de base a permis d’enrôler 219 630 enfants hors école dont 108 425 filles dans les trois pays. Sur ces effectifs, 178 758 apprenants ont été transférés dans les écoles classiques de ces pays dont 87 927 filles. Selon le ministre Ouaro Stanislas, à  ce jour,  certains de ces enfants poursuivent des études universitaires comme le jeune Hermann Kaboré et d’autres exercent des métiers dans divers domaines de la vie professionnelle.  C’est fort de ces résultats encourageants que les trois pays ont tous confirmé leur intérêt et engagement à poursuivre un nouveau partenariat avec la Fondation Stromme afin de changer radicalement les paradigmes des maux qui minent nos sociétés, en particulier nos système éducatifs.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *