.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Côte d’Ivoire: décès du roi du coupé-décalé DJ Arafat


Selon la Radio-Télévision ivoirienne (RTI), le chanteur ivoirien Ange Didier Huon – alias DJ Arafat, star du coupé-décalé, est mort ce lundi 12 août des suites d’un accident de moto survenu, dans la nuit de dimanche 11 au lundi 12 août à Abidjan à la Polyclinique des Deux Plateaux, à Abidjan. Ce décès a été confirmé quelques minutes après par  plusieurs sources officielles ivoiriennes, dont Maurice Bandaman, le ministre ivoirien de la Culture.

L’artiste est mort des suites de ses blessures après un grave accident de la route. Sa moto a percuté une voiture conduite par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire qui est elle aussi sous des soins intensifs, mais sa vie serait hors de dangers selon les médecins soignants. Le chanteur, inconscient, a été rapidement pris en charge et admis en soins intensifs. Il n’a malheureusement pas survécu. Toute la Côte d’Ivoire et tout le monde du Show biz est en deuil. Le ministre Maurice Bandaman évoque une grande perte pour la Côte d’Ivoire. « En tant que ministre de la Culture, j’ai, pour ce jeune homme, un respect que nous avons toujours célébré. Nous l’avons décoré l’année dernière, en tant qu’officier de l’Ordre du mérite culturel et donc c’est une grosse perte pour la culture et la musique ivoiriennes. […] Un artiste ne meurt jamais. Le corps est déjà peut-être inerte mais l’artiste vit toujours à travers ses œuvres. La meilleure façon de pleurer DJ Arafat, c’est de le célébrer, de faire en sorte que sa mémoire vive et que nous puissions publier son œuvre », a ajouté le ministre ivoirien de la Culture.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *