.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

CHU de Bobo: l’opposition politique burkinabé se prononce


L’Opposition politique burkinabé a dénoncé mardi, «l’entêtement incompréhensible»du gouvernement à construire un hôpital de référence à Bobo Dioulasso dans la forêt de Kua, malgré la vive opposition d’une partie de l’opinion nationale.

 «L’Opposition dit que la construction de l’hôpital est une excellente chose. Mais, l’entêtement du gouvernement à construire  l’infrastructure dans la forêt est incompréhensible », a laissé entendre le porte-parole de la Nouvelle alliance du Faso(NAFA), Mamadou Dicko.

M. Dicko qui était mardi à Ouagadougou, devant les journalistes, a indiqué que depuis un certain temps, la polémique s’enfle au sujet du déclassement d’une partie de la forêt de Kua pour y construire un Centre hospitalier universitaire(CHU), «un don de nos amis chinois».

«Dans un pays désertique où le moindre mètre carré de plantes est précieux, c’est absurde de déclasser une forêt, quand bien même c’est dans l’objectif d’y construire un hôpital », a-t-il  cependant relevé.

Le porte-parole de la NAFA a expliqué que la forêt possède des sources d’eau qui seront empoissonnées si toutefois l’hôpital est implanté sur le site.

En rappel, les divergences autour du choix du site de Kua, a entrainé dimanche des violences contre le député Moussa Zerbo (UPC, opposition) et ses camarades du «Mouvement pour la protection de la forêt de Kua (MPFK)

A l’instar de l’UPC hier, Mamadou Hama Dicko a condamné «fermement» ces agissements contraires à l’esprit démocratique et  à la liberté d’expression au Burkina Faso.

«L’Opposition met en garde le pouvoir contre tout ce pourrait advenir au député Moussa Zerbo et aux membres de son association, dans la noble lutte qu’ils mènent pour la protection de la forêt de Kua», a- t-il conclu. Source AIB

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *