.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Chine: le Xinjiang réfute les allégations de « génocide racial »


Une famille passe du temps ensemble dans le comté de Bachu de la préfecture de Kashgar, région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), le 21 juillet 2020. (Photo / Xinhua)

La population ouïghoure dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) a augmenté grâce à la mise en œuvre légale de la politique de planification familiale, et tous les droits des minorités ethniques ont été protégés, a déclaré un responsable du Xinjiang lors d’une conférence de presse ce week-end.

Ces remarques sont intervenues après que le chercheur allemand Adrian Zenz a récemment publié un rapport affirmant que le Xinjiang utilisait la stérilisation forcée et la planification familiale coercitive contre les Ouïghours et d’autres minorités du Xinjiang dans le but de limiter leurs populations.

Selon Tursunay Abdurehim, une responsable du Bureau des statistiques du Xinjiang, le rapport est biaisé, a utilisé des données incorrectes et cité de faux cas, et ses conclusions vont à l’encontre des méthodologies de recherche universitaire et des réalités du Xinjiang. Entre 2010 et 2018, la population totale du Xinjiang, la population des minorités ethniques et la population ouïghoure ont toutes augmenté, tandis que sa population Han n’a enregistré qu’une faible hausse, a-t-elle souligné lors d’une conférence de presse à Urumqi, la capitale régionale, le 29 août, ajoutant que le taux de croissance de la population ouïghoure (25,04%) au cours de cette période était non seulement supérieur aux 13,99% pour l’ensemble du Xinjiang, mais également supérieur à celui des autres groupes ethniques. En revanche, la population han de la région n’a augmenté que de 2%.

Tursunay Abdurehim a par ailleurs noté que de 2010 à 2018, le taux de natalité et le taux de croissance naturelle de la population du Xinjiang ont légèrement diminué. Avant 2017, le taux de natalité au Xinjiang était d’environ 15 nouveau-nés pour 1 000 habitants. En 2018, il était d’environ 10,7 nouveau-nés pour 1 000 personnes, soit presque le même que le niveau national.

Cependant, le taux de natalité et le taux de croissance naturelle de la population ouïghoure ont été plus élevés que les chiffres globaux pour le Xinjiang et pour la population Han de la région, rendant les allégations de « génocide racial » tout simplement absurdes, a-t-elle déclaré, expliquant que le déclin de la croissance démographique du Xinjiang en 2018 était le résultat de la mise en œuvre plus stricte de la politique de planification familiale et reflétait également le développement économique et social et l’évolution des attitudes à l’égard de la reproduction.

Mutalif Roz, directeur de la commission de la santé de la région, a quant à lui déclaré que la politique chinoise de planification familiale pour les minorités ethniques était plus souple que celle des Han et que la Chine n’a formulé aucune politique de ce type pour un seul groupe ethnique. La mise en œuvre de la politique de planification familiale au Xinjiang était un besoin objectif de développement durable qui coordonne la population et les ressources économiques, sociales et environnementales, a-t-il noté.

Selon les données officielles, le Xinjiang est une région aride avec de graves problèmes de désertification. Son rendement moyen en eau par kilomètre carré était de 48 300 mètres cubes en 2018, soit seulement 16,7% du niveau national. Dans le sud du Xinjiang, les terres agricoles sont devenues une ressource rare en raison de l’augmentation rapide de la population. En 2018, les terres agricoles par habitant dans les quatre préfectures du sud du Xinjiang représentaient 68% de la moyenne mondiale. Pour résoudre les problèmes d’allocation de l’eau et des terres agricoles et améliorer la vie quotidienne, le Xinjiang devait mettre en œuvre la politique, a déclaré Mutalif Roz.

En 2017, le Xinjiang a révisé sa réglementation en matière de population et de planification familiale, étendant la même politique à tout le monde : les couples urbains peuvent avoir deux enfants et les couples ruraux trois. Après la mise en œuvre de la politique au Xinjiang, la pression d’une augmentation rapide de la population a été atténuée et la santé des personnes, en particulier des femmes et des enfants, s’est améliorée, a souligné Mutalif Roz.

Les tendances du développement de la population indiquent que des niveaux de développement socio-économique plus élevés s’accompagnent d’une plus grande réalisation de soi et de meilleurs soins prénatals et postnatals, avec une diminution correspondante du taux de natalité et du taux de croissance démographique, a-t-il ajouté. Selon Mutalif Roz, le taux de natalité, le taux de mortalité et le taux de croissance naturelle de la population du Xinjiang étaient tous plus bas en 2018 qu’en 1978.

Quant aux femmes mentionnées dans le rapport -notamment Zamira Dawut, Mihrigul Tursun et Tursunay Zinavdin, qui auraient subi une « détention illégale » et forcées de subir une stérilisation obligatoire par le gouvernement- Ilijan Anayt, porte-parole du gouvernement régional, a déclaré qu’Adrian Zenz s’est livré à des manœuvres en invitant des « actrices » à renforcer ses affirmations.

« Ces « actrices » ont donné leurs « numéros » dans 80% du battage médiatique lié au Xinjiang et ont obéi aux ordres des « directeurs des coulisses », créant de nouvelles « répliques » à chaque fois », a déclaré Ilijan Anayt, ajoutant que « Les reportages relatifs à ces « actrices » sont tous de fausses nouvelles ».

Pour Tursunay Zinavdin, « Adrian Zenz aime inventer des mensonges sur les affaires du Xinjiang et à calomnier la Chine. Ses rapports et remarques antérieurs se sont d’ailleurs avérés faux. Cette fois, il a ignoré à plusieurs reprises la vérité et les faits sur le développement de la population du Xinjiang et a délibérément inventé des mensonges en disant que « le Xinjiang réprime la croissance démographique des minorités ethniques » ».

(Rédacteurs :孙晨晨, Yishuang Liu)
Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *