.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Burkina: plus de 34 000 élèves à l’assaut du BEPC


C’est parti pour la conquête du brevet d’études du premier cycle (BEPC) au Burkina Faso. C’est le ministre de l’Education nationale de l’Alphabétisation, et de la Promotion des Langues nationales, le professeur Stanislas Ouaro qui a donné le top départ pour l’administration des épreuves écrites ce jour 6 juin 2019 dans la commune de Boussé, chef-lieu de la province du Kourwéogo. Il a procédé à l’ouverture des premières enveloppes contenant les sujets du CAP au Collège d’enseignement technique et de formation professionnelle (CET/FP), puis au Lycée provincial de Boussé pour le BEPC et le BEP.  Le ministre Ouaro a indiqué qu’une session dite «d’examens spéciaux » est prévue courant septembre pour les élèves en classe d’examens dont l’année scolaire a été fortement perturbée. Pour cette session 2019,  au total 304 096 candidats sont inscrits pour le BEPC et 12 028 pour le CAP et le BEP composeront dans 1427 centres.

Ces examens se tiennent dans un contexte d’insécurité marquée par des fermetures de classes, des enlèvements d’enseignants et des attaques terroristes. Mais  à en croire, le ministre Ouaro, cela n’entachera pas le bon déroulement des examens scolaires: « «Nous avons travaillé au choix des sujets sans tenir compte ni des perturbations liées à la fronde sociale ni aux questions sécuritaires, mais du programme officiel», a-t-il notifié.

On retient que le budget global consacré aux examens de la présente session est évalué à plus de 15 milliards de francs CFA

Aristide ZONGO

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *