.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Burkina: « le gouvernement actuel a échoué » dixit docteur Aristide Ouédraogo


Résultat de recherche d'images pour "Front patriotique pour le renouveau du docteur Aristide Ouédraogo"Faisant le diagnostic, de la situation nationale au Burkina Faso, le Front Patriotique pour le renouveau du docteur Aristide Ouédraogo dénonce ce qu’il appelle «inactivité du gouvernement». Au cours de la Conférence de presse tenue à son siège, le mercredi 15 mai 2019, le FPR appelle à la constitution d’un gouvernement de combat car pour eux, le gouvernement actuel a échoué.

Face à la recrudescence des attaques terroristes avec des pertes en vies humaines, des profanations, la fermeture de 1150 écoles mettant 160000 élèves et 5050 enseignants en déperdition, une fronde sociale en ébullition avec les syndicats dans la rue, le FPR conclura par un diagnostic sans appel, que la gouvernance actuelle, ne nous conduira pas vers un développement. Selon le président du FPR, le docteur Aristide Ouédraogo, le gouvernement actuel a échoué. «On ne peut prétendre construire un château sans une fondation solide à l’image de la robustesse de l’édifice souhaitée; pire, si l’on n’utilise pas les personnes qu’il faut à la place qu’il faut avec les matériaux qu’il faut, le projet relèvera simplement de l’utopie», affirme sans ambages le docteur Aristide Ouédraogo. Pour lui, dans le gouvernement actuel, il y a des gens qui ne sont pas à la place qu’il faut. «Nous ne sentons pas ce gouvernement sur le terrain, en train de défendre les intérêts du peuple burkinabè», indiquera-t-il. Dans sa composition fait savoir le président du FPR, «le gouvernement a fait appel à des retraités et d’autres qui sont dans le système depuis 1987, voire 1989». Et aussi toujours selon eux, «dans ce gouvernement, il y en a qui occupent des postes ministériels, mais qui sont improductifs». Ce qui déçoit le plus le FPR sous ce régime, c’est que tous les jours on apprend que des Burkinabè meurent, mais le gouvernement ne réagit pas. Pour le président du FPR, il faut seulement regarder la France qui, à cause de deux de ses ressortissants a mobilisé toute une armée pour les sauver. Mais chez nous des familles sont endeuillées, mais aucune d’entre elles n’a été reçue par le président du Faso. C’est pourquoi le FPR appelle à un sursaut d’orgueil d’abord en mettant en place un «gouvernement de combat» débarrassé des retraités, de ceux qui sont dans le système depuis 1987, voire 1989, car ceux-ci sont dépassés par la situation actuelle. Selon le président du FPR «nous ne voulons pas que l’histoire retienne de nous que nous avons été complices, mais que nous nous sommes battus pour le bonheur de notre peuple». A la question de savoir s’il sera candidat à la présidentielle de 2020, le docteur Aristide Ouédraogo, Président de FPR répondra: «au FPR nous cherchons d’abord à tracer les sillons pour sortir notre pays de cette impasse avant de parler de candidature à la présidentielle».

Firmin OUATTARA/l’Express du Faso

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *