.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Burkina Faso: 59 ème anniversaire de l’indépendance sous le signe du devoir de mémoire et d’engagement patriotique


1960-2019 :  cela fait  59ans que le Burkina Faso a accédé à la souveraineté nationale et internationale. « Cent ans de la création du Burkina Faso : Devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l’état-nation ». C’est sous ce thème que notre pays a commémoré ce 59ème anniversaire de son indépendance le 11 décembre 2019 à Tenkodogo,  dans la région du Centre-Est. Le thème est d’actualité, selon le président du comité national d’organisation, Siméon Sawadogo, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, au regard des défis de gouvernance et d’équité sociale que le Burkina Faso est appelé à relever pour booster son développement économique et social. Il affirme que c’est un 11 Décembre au rabais car les activités ont été diminuées au maximum.  <<Le diner a été supprimé, beaucoup d’activités festives ont été supprimées ,nous avons fait les choses comme il faut mais au rabais>> a-t-il ajouté.Concernant les grandes articulations, on peut noter les conférences sur le thème du 11 décembre 2019, la coupe de l’indépendance remporté par l’équipe du Boulgou 2 à 0 face à celle du Kouritenga. Egalement le village du 11 décembre, la foire, le défilé pour magnifier la mode, parrainé par l’épouse du Président du Faso, madame Sika Kaboré et le jeu les cracks de la nation remporté par les élèves du lycée provincial de Zabré face à leurs camarades du lycée provincial de Rialé.

La parade civilo-militaire a tenu toutes mes promesses

 Les forces vives de la nation, dans les différents domaines d’activités, sont représentées à la parade civilo-militaire. Le défilé est exécuté par 5 000 personnes dont femmes, hommes et enfants. Il y a eu des défilants à pied, motorisés et des cascades en chevaux par la troupe Yennenga. Le cérémonial a été marqué par la présentation des groupes ethniques, des prestations artistiques des filles de la région et le défilé. Il a débuté à 9 h et à pris fin aux environ de 13 h. Il y a eu le passage des différents départements ministériels, les 13 régions du Burkina Faso, les majorettes, et des militaires et para-militaires. A travers leur engagement et détermination pour une nation forte et prospère, les défilants ont mis les petits plats dans les grands. Des infrastructures réalisées par l’Etat, on peut citer entre autres, les voiries, la place de la nation, la salle polyvalente, le stade régional, les infrastructures scolaires et sanitaires. En rappel, la région du Centre-Est couvre un superficie d’environ 11 811 km2 avec comme chef-lieu Tenkodogo et compte trois provinces (Boulgou, Koulpélogo et Kouritenga), trente communes dont six urbaines et 676 villages pour une population de 1 343 079 habitants en 2012.

L’académie militaire royale du Maroc décorée…

Toujours dans la commémoration du 59eme anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, le chef de l’état a fait commandeur de l’ordre de l’Etalon le drapeau de l’académie militaire royale du Maroc.

Notons que jusqu’à ce jour, 88 officiers Burkinabè ont été formés à l’académie royale du Maroc dont 3 chefs d’Etat-major Général des Armées que sont les généraux Dominique Diendéré, Honoré Nabéré Traoré et Moise Minoungou.

Des personnalités apprécient après la parade civilo-militaire

 Roch Marc Christian Kabore, Président du Faso.

« La commémoration du 11 décembre est un jour de méditation profonde (…) sur les valeurs qui ont incarné le peuple burkinabè depuis la Haute-Volta jusqu’aujourd’hui : des valeurs de courage d’engagement, de défense, de la patrie et d’intégrité ».

<<Nous devons y penser parce que le présent se nourrit de l’histoire. Et nous devons nous rappeler toujours que qu’elle qu’a été la situation dans notre pays, les voltaïques d’abord et les burkinabè après ont toujours su se battre pour notre pays. Même au moment où le Burkina a été disloqué entre plusieurs pays, vous avez vu que c’est sur la ténacité, la détermination de nos chefs coutumiers et de nos rois que le Burkina Faso a été reconstitué. C’est pour dire que nous traversons aujourd’hui une situation difficile mais nous devons garder le courage et le cap parce que nous sommes certains que comme hier, nous sortirons vainqueur de ce combat contre l’obscurantisme>> a affirmé le Président du Faso.

Tout en souhaitant bonne fête à tous les Burkinabè le président Roch Marc Christian Kabore a sollicité aux Burkinabè<<une pensée pour ceux qui ne sont pas avec nous parce qu’ils défendent la patrie tous les jours dans les combats, ceux qui sont victimes du terrorisme, que ce soit les FDS ou les civils>>. Il ajoute :<<Pour les blessés, nous leur souhaitons prompt rétablissement. Ces personnes se sont engagées pour le Burkina Faso et nous devons tous être fiers de ce qu’elles ont fait et nous devons nous engager pareillement à ce que nous puissions arriver au bout du terrorisme et du banditisme de tout genre>>.

Pengdwendé John Ulrich Leonel KABORE

de retour de Tenkodogo

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *