.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Attaque contre le camp militaire de Koutougo: le Secrétaire général des Nations Unies exprime sa solidarité au peuple burkinabé


Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné l’attaque contre le camp militaire de Koutougou au Burkina Faso, qui est aujourd’hui l’une des plus meurtrières de ce pays.

Dans une déclaration, le représentant au plus haut niveau de l’ONU a présenté ses condoléances aux familles du défunt, ainsi qu’au peuple et au gouvernement du Burkina Faso.

En outre, il souhaite un prompt rétablissement aux blessés et exprime sa solidarité avec ce pays.

António Guterres a condamné la poursuite des attaques aveugles contre les populations civiles et a demandé aux autorités de veiller à ce que leurs auteurs soient traduits en justice sans retard.

Toutes les actions militaires doivent être menées dans le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire, a déclaré le diplomate portugais.

Au cours de l’attaque du 19 août contre un camp militaire dans la province de Soum, au moins 24 soldats de l’armée burkinabè sont morts, ont rapporté des sources locales.

Après l’assaut meurtrier, plusieurs des assaillants ont été tués après une opération de traçage intense avec des moyens aériens.

À la suite des violences déclenchées dans le nord et l’est du Burkina Faso par des groupes radicaux, des dizaines de civils sont morts et plus de 150 000 ont été déplacés de leurs lieux d’origine, selon des organisations humanitaires.

Des organisations radicales telles que Ansarul Islam et le Groupe de soutien de l’islam et des musulmans opèrent dans ces régions.

mv / ifb / gdc

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *