.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH): le top départ donné à Ziniaré


Résultat de recherche d'images pour "Recensement général de la population: Le Plateau Central abrite sa cérémonie de lancement"La région du Plateau Central a tenu le 22 octobre 2019 à Ziniaré son atelier d’information et de sensibilisation sur le 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH). Cette rencontre pilotée par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) vise à mettre tous les acteurs sur le même pied d’égalité en matière d’information sur le déroulement du 5ème RGPH.

Du 16 novembre au 15 décembre se tiendra sur toute l’étendue du territoire burkinabè, le 5ème Recensement générale de la population et de l’habitation (RGPH). Une opération qui, selon le secrétaire général (SG) de la région du Plateau central, Séverin Zoumèssègh Somé, représentant le gouverneur, vise à fournir une meilleure connaissance de la situation démographique du pays et de sa dynamique afin de favoriser l’intégration des variables démographiques dans la planification du développement. En plus de cela, elle constitue une base essentielle pour la mise à jour des indicateurs pour la production des données statistiques fiables pour la définition et la mise en œuvre des politiques et programmes de développement au cours des 10 prochaines années. Afin de susciter l’implication des autorités et une adhésion massive de la population, des rencontres d’information et de sensibilisation sont organisées dans les 13 régions du pays. Le 22 octobre dernier, c’était au tour du Plateau Central d’informer sa population sur le déroulement de cette opération. De l’avis du SG de cette région, ce recensement est une priorité nationale. Cependant, il faut que tous les acteurs à quel niveau qu’ils se situent, soient informés pour que chacun mesure son niveau d’implication par rapport à l’opération. De cette rencontre, il ressort que ce sont plus de 18 milliards de FCFA qui sont mobilisés pour ce 5ème recensement dont l’apport de l’Etat burkinabè s’élève à 10 milliards de FCFA. Le reste est financé par les partenaires. Selon le conseiller technique du directeur général de l’INSD, Lanko Somé, l’innovation majeure pour ce 5ème RGPH est entre autres, le recrutement à travers la plateforme électronique en ligne pour plus de transparence et d’équité et le couplage de l’opération avec le recensement général de l’agriculture. A noter que le 5ème RGPH comporte plusieurs étapes dans sa conception et son exécution. Il s’agit tout d’abord de la cartographie censitaire qui consiste à identifier tous les sites habités du pays, du recensement pilote qui est une simulation du recensement général, une suite de sensibilisation, le dénombrement qui se déroulera du 16 novembre au 15 décembre prochain sur toute l’étendue du territoire national. Ensuite, il y aura l’enquête post censitaire, l’analyse des données et enfin la publication.

Aïcha TRAORE

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *