.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

ICR : la Chine annonce huit actions pour accélérer la modernisation dans le monde


La modernisation est un objectif commun des gens et un problème épineux mondial. À l’heure actuelle, seuls une vingtaine de pays dans le monde sont entrés dans la phase de modernisation. Comment les pays en développement peuvent-ils parvenir à la modernisation ?

Pour répondre rapidement à cette question, la Chine a annoncé huit actions qu’elle prendra pour soutenir la coopération de qualité dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route » (ICR). Le monde extérieur peut y voir la belle vision de la coopération dans le cadre de ce vaste programme pour la prochaine décennie ainsi que la voie de la réalisation.

Selon des experts, les huit actions annoncées par la Chine ont des objectifs clairs et des mesures pragmatiques, répondant aux besoins de développement de la nouvelle ère.  Ces actions tracent la voie à suivre pour la coopération de haute qualité dans le cadre de l’ICR et donneront un élan à la modernisation dans le monde.  Elles reflètent le sens des responsabilités de la Chine en tant que grand pays dans la promotion de la coopération mondiale et du développement commun.

Lors de la cérémonie d’ouverture du troisième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale tenue le 18 octobre, la Chine a exprimé sa volonté de travailler avec différentes parties pour approfondir le partenariat dans le cadre de l’ICR, le porter à une nouvelle phase de développement axé sur la qualité, et contribuer inlassablement à la réalisation de la modernisation dans tous les pays du monde.

Revitalisation de l’aciérie de Smederevo en Serbie, premier pont transocéanique dans les Maldives, accès à Internet des villages reculés du Nigéria, éclairage des milliers de foyers grâce au projet éolien en Afrique du Sud … Au cours des dix années qui se sont écoulées depuis le lancement de l’ICR, de nombreux projets représentatifs ont porté leurs fruits, aidant les pays partenaires à atteindre le développement et à accélérer leur marche vers la modernisation.

À l’heure actuelle, le paysage international subit de profonds changements et le problème du développement déséquilibré entre les pays reste important, les écarts entre les riches et les pauvres et le fossé entre le Nord et le Sud se creusant de plus en plus.  Dans ce contexte, la Chine a mis en avant l’objectif de la « modernisation dans le monde », ce qui a suscité une grande attention.

« La modernisation dans le monde doit reposer sur le développement pacifique, la coopération mutuellement bénéfique et la prospérité commune. »  Cette interprétation a permis de dresser un tableau clair de la modernisation dans tous les pays. Quel rôle la coopération de haute qualité dans le cadre de l’ICR jouera-t-elle dans le processus de réalisation de cet objectif ?

Pendant longtemps dans le passé, de nombreux pays en développement, pris dans le mythe selon lequel « la modernisation est synonyme d’occidentalisation », ont suivi le modèle occidental, mais ont fini par essuyer des échecs. Ils sont donc désireux de trouver une nouvelle voie. Au cours des dix dernières années, la coopération dans le cadre de l’ICR basée sur le principe d’amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés a permis à la Chine et aux pays partenaires d’obtenir des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant. A un nouveau point de départ, la coopération de haute qualité dans le cadre de l’ICR offre une voie efficace pour parvenir ensemble à la modernisation dans tous les pays.

huit actions annoncées par la Chine lors de ce troisième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale comprennent divers aspects, y compris bâtir un réseau d’interconnexion multidimensionnel de l’Initiative « la Ceinture et la Route », soutenir le développement d’une économie mondiale ouverte, développer la coopération pragmatique, promouvoir le développement vert et favoriser l’innovation scientifique et technologique. Facile de comprendre que ces actions peuvent non seulement relever les défis tels que l’affaiblissement de la dynamique de la reprise économique mondiale, mais aussi correspondre à la tendance de l’époque et du développement scientifique et technologique. Ces actions accompagnées des mesures spécifiques et dotées des mécanismes de long terme insuffleront un nouvel élan à la modernisation dans le monde.

Dans le monde d’aujourd’hui, de nouvelles technologies, de nouveaux modèles et de nouvelles activités économiques émergent constamment. « La Chine mettra en place des zones pilotes pour la coopération sur l’e-commerce de la Route de la Soie » ; « La Chine organisera chaque année l’Exposition mondiale du commerce numérique » ; « La Chine lancera au cours du présent Forum l’Initiative mondiale pour la gouvernance de l’intelligence artificielle » … Une série de nouvelles initiatives proposées par la Chine lors de ce troisième forum se concentrent sur l’économie numérique ainsi que la science et les technologies d’avant-garde. Le but est de promouvoir le développement commun, afin qu’aucun pays ne soit laissé pour compte dans le processus de modernisation du monde.

Seule la coopération gagnant-gagnant permet de réussir de grandes actions dans l’intérêt de tous. Au cours de la prochaine décennie d’or, la coopération de haute qualité dans le cadre de l’ICR offrira de nouvelles opportunités aux pays de se moderniser ensemble en vue d’une communauté de destin pour l’humanité.

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.