.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

MINEFID: les commerçants donnent un ultimatum aux grévistes


Face aux hommes et femmes de média ce lundi , les commerçants du Burkina réunis en Coalition des associations et syndicats des commerçants et opérateurs économiques du Burkina (CASCOE-BF) le 16 avril 2019, ont donné leur lecture sur la situation nationale et en particulier, sur la grève des agents du ministère de l’Économie, des finances et du développement(MINEFID).

Apres avoir évoqué, condamné et regretté les événements douloureux qui se sont déroulés dans la nuit du 30 mars au 1er avril 2019 à Zoaga et à Arbinda  ainsi que le drame de Yirgou, les commercants on invité le Gouvernement à  mettre un terme à « ces actes barbares et sauvages » et de traduire les coupables en justice.

Se prononçant sur la situation qui prévaut au MINEFID, ils ont demandé au gouvernement et aux grévistes de mettre fin à des grèves qui, selon eux, ont un impact très négatif sur l’économie du pays, un appel à l’allure d’une mise en garde. « (…)   la CASCOE-BF met en garde les grévistes et prend l’opinion nationale et internationale en témoins. Si d’ici fin avril les grèves ne prennent pas fin, nous allons engager d’autres formes de lutte contre les grévistes et ça sera sans pitié » , a déclare Nikièma Léon, secrétaire général du Groupement des acteurs de petits commerces du Burkina (GAPEC).

Minata Bagué

Stagiaire

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *