.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Le Burkina Faso organise son 5e recensement général, malgré les déplacements de populations


Le Burkina Faso va organiser entre mi-novembre et mi-décembre, le 5e recensement général de sa population, malgré les déplacements causés par les attaques terroristes, a-t-on appris lundi.

«Nous avons estimé que malgré le contexte sécuritaire, il est important d’avoir ce recensement. Nous allons utiliser les agents issus des communes. Nous n’allons pas prendre les gens à Ouagadougou(Centre)  pour envoyer à Dori (Nord). C’est une approche novatrice», a soutenu le ministre de l’Economie et des Finances Lassané Kaboré.

M. Kaboré s’exprimait lundi, lors du lancement officiel du 5e recensement général de la population, prévu du 16 novembre au 15 décembre 2019.

Quelques 18 milliards de FCFA sont mobilisés par l’Etat burkinabè et ses partenaires pour le recensement qui compte 20 mille 916 agents recenseurs dont la formation débute le 30 septembre prochain, a annoncé le Directeur général de l’institut national des statistiques et de la démographie Boureima Ouédraogo.

D’après lui, les technologies de l’information et de la communication notamment les smartphones et les tablettes seront utilisées pour la collecte des données.

Les résultats préliminaires seront disponibles dès février 2020 suivi de la publication et de la diffusion des définitifs courant aout-novembre 2020.

«Ce recensement constitue un pilier central du système de collecte de données statistiques, sociodémographiques et économiques fiables ,indispensables à la conception, à la bonne mise en œuvre des politiques publiques nationales, à la mesures des progrès réalisés et au contrôle  de leur adéquation avec les besoins réels des populations» a indiqué le Premier ministre Christophe Marie  Joseph Dabiré.

Le 5e RGPH  vise à l’actualisation des informations réalisées en 2006, le renouvèlement de la base de sondage, à la production d’indicateurs démographiques, économiques et sociaux fiables, a ajouté le Premier ministre.

Il a aussi précisé que ce recensement permettra la mise à jour des bases de données cartographiques et démographiques pour toutes les circonscriptions administratives par la décentralisation et enfin à l’actualisation des estimations des populations en âge de voter.

Le 4e recensement de 2006 avait estimé la population du  Burkina Faso à  14 millions d’habitants, alors que celui de 1996 avait recensé 10 millions 300 mille habitants.

En 1985, on a dénombré 7 millions 900 cent mille habitants, pendant le  deuxième recensement.

Le premier RGPH a eu lieu en 1975  et les Voltaïques (devenus Burkinabè en 1984) étaient au nombre de 5 millions 600 mille habitants.

Agence d’information du Burkina

cp/ata

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *