.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Insécurité au Burkina le Ganzourgou débourse plus de 10 millions pour les FDS


Résultat de recherche d'images pour "Les forces vives du Ganzourgou marchent pour soutenir les forces de défense et de sécurité"Les forces vives de la province du Ganzourgou ont marché, hier dimanche à Zorgho, chef-lieu de ladite localité, pour manifester leur soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS) et au président du Faso, a-t-on constaté sur place.

Parties de la station Total, les marcheurs ont fait le trajet sur près d’un kilomètre pour rallier le haut-commissariat où elles ont remis un message au haut-commissaire, Robert Zoungrana.

Ils étaient plusieurs milliers d’hommes et de femmes, fils et filles de la province du Ganzourgou, vivant à l’intérieur comme à l’extérieur de la province, acteurs de développement, membres de la société civile, autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses, à prendre part à la manifestation.

Sur la multitude de banderoles tendues, l’on pouvait lire entre autres messages, « Tout le Ganzourgou derrière nos braves forces de défense et de sécurité», « soutien total des forces vives du Ganzourgou aux FDS»…

Devant le haut-commissaire, après l’exécution de l’hymne nationale, le Docteur Bobla-wendé Sakandé, porte-parole des forces vives a, dans un ton ferme, livré le message des marcheurs.

« La manifestation de ce jour se veut être le symbole de notre espoir, de notre volonté et de notre détermination à stopper toutes les tentatives visant à saborder tous les efforts de développement entrepris depuis l’élection unanimement saluée par l’opinion nationale et internationale de Roch Marc Christian Kaboré à la magistrature suprême de notre pays», a-t-il lancé.

A ses dires, depuis deux ans et demi, le Burkina Faso est en proie à des attaques dont «le but  inavoué est d’enrayer le nouvel espoir des populations suscité par l’ambitieux programme de développement du président Kaboré».

Il en vœux pour preuve, les attentats de Splendid hôtel et de Cappuccino et bien d’autres attaques qui démontrent la volonté des terroristes d’empêcher le Burkina d’aller vers des lendemains meilleurs.

N’empêche, « avec le président Kaboré, tout le Burkina est en chantier », a-t-il dit, affirmirmant la détermination des forces vives du Ganzourgou à soutenir les vaillantes forces de défense et de sécurité dans leur mission patriotique de protection de l’intégrité du territoire sacré du Burkina Faso.

«La lutte contre les forces du mal exige la franche collaboration des populations. Aussi voudrions-nous affirmer notre disponibilité à collaborer avec les FDS»,a-t-il dit, avant de réitérer l’engagement de toutes les forces vives à accompagner le président Kaboré dans sa mission de bâtir un Burkina Faso démocratique, libre, juste et prospère.

Pour sa part, le Haut-commissaire a exprimé sa satisfaction et celle des FDS au regard de la forte mobilisation. Pour lui les FDS se sentent beaucoup plus engagés et plus dynamiques à faire en sorte que l’ennemi commun soit bouter très loin de nos frontières.

Pour le ministre en charge des infrastructures, Eric Bougouma, cette sortie massive des populations du Ganzourgou est non seulement pour dire tout leur soutien au FDS et leur solidarité aux familles des FDS, mais aussi pour dire  leur fierté à la gouvernance du président Roch Marc Christian Kaboré, «à sa sagesse que certains prennent pour de la faiblesse».

Pour lui, depuis que le peuple burkinabè a placé sa confiance en Roch Marc Christian Kaboré, celui-ci a mis tout le pays sur une trajectoire de développement.

Le PNDES destiné à assurer au peuple burkinabè son bien-être présente des résultats dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’électricité, de l’agriculture, des infrastructures. A l’entendre, c’est certainement pour cette raison que « les ennemis du Burkina font tout pour enrayer cet espoir incarné par le président Kaboré ».

 Et c’est pour cette raison que les forces vives sont fiers de réaffirmer leur soutien indéfectible et leur engagement au côté du président Kaboré pour lui dire de « tenir ferme dans la sagesse pour conduire le peuple burkinabè vers la paix, une paix qui ne fait pas de concession au terrorisme, à l’injustice, aux ennemis de notre peuple ».

La marche a permis d’inviter les forces vives à mettre la main dans la poche pour soutenir les FDS et plus de 10 millions de FCFA ont été collectés. A l’occasion, un opérateur économique de la province, Démé Karim, a remis deux motos aux FDS de la province.

Agence d’information du Burkina

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *