.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Coronavirus en Chine: des mesures de prévention et de contrôle adoptées


A l’heure actuelle, l’épidémie de pneumonie causée par le nouveau coronavirus continue de se propager. Uni comme un seul homme, le peuple chinois est en train de lutter contre cette épidémie. Les mesures de prévention et de contrôle adoptées par la Chine sont rapides, efficaces, publiques et transparentes, et elles ont obtenu la clairvoyance et le soutien de la communauté internationale. Cependant, quelques médias occidentaux attaquent la Chine pour avoir «réagi de manière disproportionnée» ou même «violé les droits de l’homme». C’est l’exemple typique de tirer parti du malheur des autres tout en noircissant la réputation de la Chine au nom des droits de l’homme.

La situation récente montre que l’épidémie de pneumonie causée par le nouveau coronavirus a une forte capacité de transmission interhumaine. Le déplacement à grande échelle de la population avant la Fête du Printemps a accéléré la propagation du virus et élargi la portée de la transmission, ce qui représente une menace directe pour la vie et la santé du peuple. Dans ce cas, comme l’expliquent les experts médicaux, la stratégie de prévention et de contrôle qui consiste à réduire le flux des personnes, à augmenter la distance interpersonnelle et à réduire les contacts entre les gens, est le meilleur moyen de briser la voie de transmission du virus et limiter efficacement les nouveaux cas infectés.

Ces derniers jours, de la fermeture temporaire des voies partant de Wuhan à l’annulation de grands rassemblements ainsi qu’à la prolongation des congés de la Fête du Printemps, les mesures de prévention et de contrôle prises par la Chine ont été difficiles à prendre, mais elles ont été appliquées résolument, car ici, il n’est pas seulement question de protéger la vie et la santé des Chinois, mais ces décisions reflètent également une attitude de haute responsabilité pour la sécurité sanitaire mondiale. Toutes ces mesures sont conformes aux règles en vigueur en matière de prévention et de contrôle des épidémies au niveau international.

En fait, le gouvernement chinois a toujours adhéré à l’idée directrice d’une gouvernance centrée sur le peuple et pour le peuple avec comme responsabilité première, la vie et la santé du peuple. Après la propagation de l’épidémie, le président chinois Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises qu’il fallait placer «la sécurité et la santé du peuple à la première place» et garder à l’esprit «l’intérêt du peuple comme étant au-dessus de tout» dans la bataille actuelle et difficile de prévention et de contrôle de l’épidémie.

Le 27 janvier, mandaté par Xi Jinping, le Premier ministre chinois Li Keqiang, également membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central (CC) du Parti communiste chinois (PCC) et chef du groupe dirigeant du CC du PCC sur la prévention et le contrôle de la propagation du nouveau coronavirus, est allé à Wuhan pour une inspection pendant laquelle il a demandé aux autorités locales de ne ménager aucun effort dans la tâche capitale de prévention et de contrôle de l’épidémie, en vue de réduire les taux d’incidence et de mortalité pour protéger la vie et la santé du peuple. Dans cette course contre la montre, il a ordonné l’envoi de plus de personnel médical, en particulier d’infirmiers, et de fournitures médicales à Wuhan.

A l’heure actuelle, les départements chinois concernés ont clairement déclaré qu’ils veilleront à ce que les cas confirmés ne soient pas affectés par les frais médicaux et cette politique s’est vue élargie aux cas suspects. Jusqu’au soir du 28 janvier, près de 6000 personnes des équipes médicales du pays sont arrivées dans la province du Hubei pour soutenir le front de la lutte contre l’épidémie. Les entreprises chinoises font des heures supplémentaires pour fabriquer des équipements médicaux telles que des masques et des vêtements de protection médicale. Les parties concernées ont établi des canaux de transport “verts” pour les marchandises de l’activité productive et de la vie quotidienne afin d’assurer un approvisionnement adéquat du marché et des prix stables dans les zones touchées par l’épidémie.

Les Chinois sont en train de lutter contre l’épidémie. Il s’agit d’une nouvelle maladie qui menace toute l’humanité. Elle nécessite la coordination et la coopération de la communauté internationale pour y faire face, au lieu de saisir la première occasion pour créer des rumeurs et nuire aux actions de la protection de la santé du peuple. De ce point de vue, le travail de la prévention et le contrôle de l’épidémie est comme un miroir, reflétant à la fois la solidarité des Chinois et l’importance qu’ils attachent à la protection des droits de l’homme, mais aussi l’opacité psychologique de certains médias occidentaux et leur véritable piétinement sur les questions qui touchent aux droits de l’homme !

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *