.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

Coopération: la Chine sous les yeux des journalistes burkinabé


L’image contient peut-être : 1 personne, intérieurL’ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso a organisé un séminaire de formation qui a eu lieu du 27 novembre au 16 décembre 2018 à Beijing, au profit d’une trentaine de journalistes burkinabé du public et du privé. Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du renforcement  des échanges de coopération sino-burkinabé dans le secteur des médias, de l’administration d’Etat chinoise de la radio, du cinéma et de la télévision. Son objectif est de permettre aux participants de mieux connaitre la Chine afin de mieux régler les affaires de la Chine dans leur travail et de promouvoir d’avantage la coopération sino-burkinabé. Lors de la cérémonie d’ouverture, la directrice adjointe de l’administration nationale de la radio et de la télévision a salué la reprise des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la république populaire de Chine et rappelé qu’à travers la confiance de l’un l’autre, on peut apporter du bonheur à nos deux peuples. Pour elle, une bonne coopération est basée sur la connexion des peuples et une bonne connexion des peuples est basée sur la connexion des cœurs. Monsieur Adama Coulibaly, directeur de cabinet du ministre burkinabé de la communication et par ailleurs chef de mission s’est réjoui à son tour del’initiative de  cette formation à l’intention des journalistes burkinabé. Pour lui,les gouvernements chinois et burkinabé n’ont pas trouvé mieux que de faire recourir aux média pour promouvoir les relations sino-burkinabé. Le séjour des journalistes burkinabé a été meublé par des communication et des visites culturelles et de découvertes.

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieurAvec les Monsieur Song Minchang, ancien ministre et président de l’association des photographes de Chine, les journalistes se sont imprégnés entre autres de la politique chinoise, du concept du socialisme à la chinoise des stratégies mises en oeuvre pour réaliser le grand renouveau de la Chine et du plan global de développement articulé sur les domaines politique, écologique, culturel, social et la civilisation. Avant la visite culturelle à la Grande Muraille de Chine, les séminaristes ont été entretenus sur le concept de nouveaux média. Selon le communicateur, ce sont des média venus après les média traditionnels, telles que la radio, la presse .Ils sont basés sur le développement du numérique,et caractérisés par l’élimination des frontières entre les éditeurs de message et les récepteurs. Toutes les communications qui en ont suivi ont permis aux journalistes burkinabé de mieux comprendre la noble vision de la Chine, faite d’engagement de travail et d’ouvertureL’image contient peut-être : 15 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *