.
.

L'actualité en toute intégrité

.

Burkina Faso: le président veut s’assurer de la performance de son gouvernement


Le président du  Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a initié un séminaire au profit des membres du gouvernement remanié,   le dimanche 4 février 2018, à Ouagadougou. L’objectif a été de « consolider et d’améliorer le travail de l’exécutif ».
Le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, souhaite que l’équipe gouvernementale remaniée, le 31 janvier 2018 ait « une même vision et un même sens du combat » dans la mise en œuvre de la feuille de route. C’est dans cette dynamique qu’il a convié les membres du gouvernement à un séminaire, le dimanche 4 février 2018, à Ouagadougou.  Pour lui, cette session de travail est aussi importante pour les anciens ministres que pour ceux qui viennent de faire leur entrée dans le gouvernement d’autant plus qu’elle vise à partager certaines exigences. Cinq thématiques articulées autour de huit communications ont été exposées aux participants du séminaire gouvernemental. Ces cinq points sont l’environnement politique, le Plan national de développement économique et social (PNDES), la communication gouvernementale, le travail gouvernemental et les valeurs et principes de bonne gouvernance.  Pour ce qui est de la première thématique, les termes de référence stipulent  que l’histoire du Burkina Faso est traversée par plusieurs « crises politiques majeures » dont il faut  tirer des leçons pour comprendre le présent, mieux appréhender l’avenir en développant  des stratégies adéquates.  A ce niveau, des personnalités comme Pr Doamba Jean Marc Palm et le directeur général de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), Lassané Sawadogo, ont présenté une communication sur le thème : « Analyse de la situation sociopolitique et des défis immédiats à relever ». La thématique 2, le PNDES, vise une meilleure appropriation par les ministres du référentiel à travers  lequel le président du Faso entend : « Bâtir avec le peuple un Burkina de démocratie, de progrès social, de liberté et de justice ». Les Termes de références (TDR) indiquent que la connaissance des diagnostics et solutions contenus dans ce référentiel est un gage de réussite de la politique gouvernementale. 
« Exemplarité et redevabilité »
Sur cette lancée, le secrétaire permanant du PNDES, Alain Siri et le coordonnateur des engagements présidentiels, Dr Mathias Somé, ont fait un exposé sur l’ «Etat de mise en œuvre  du PNDES et d’élaboration des politiques sectorielles ».Des communications sur « L’exécution budgétaire : défis et contraintes » et « Le leadership axé sur les résultats » ont  été présentées dans ce volet. La communication gouvernementale, le troisième point, a mis l’accent sur  la nécessité d’élaborer une stratégie de communication politique afin de permettre au gouvernement de mieux « décliner sa vision et de diffuser ses actions en toute cohérence ». Les participants ont  été édifiés sur le type de communication pour le gouvernement et le management du dialogue avec les partenaires sociaux. La thématique relative au travail gouvernemental a rappelé les principes de collégialité, de solidarité et d’efficacité. « Ce qui suppose que tout en remplissant leur fonction dans toute sa rigueur  technique, les ministres sacrifient également à des exigences fondamentales de l’action publique que sont l’exemplarité et la redevabilité», ont énoncé les TDR. Le dernier point a insisté sur le fait que la nouvelle équipe gouvernementale doit avoir en ligne de mire les valeurs et principes de bonne gouvernance pour être en phase avec les aspirations des gouvernés. Le haut représentant du président du Faso, Chériff Sy, a été le modérateur des travaux du séminaire. Sidwaya
Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *