.
.

L'actualité en toute intégrité

.

Anonnce: colloque sur le trentième anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara, les 26 et 27 octobre 2017


Contexte

Le 15 octobre 2017 marquera le trentième anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, Père de la Révolution d’Août 1983 et Président du Faso de 1983 à 1987. Trente ans après sa mort, l’idéal de Thomas Sankara est de plus en plus revendiqué par des jeunes à travers le monde. Son sens de l’engagement et de la conduite des affaires publiques est cité comme exemple dans le monde. Face aux conséquences des politiques anti-sociales et à l’hégémonie économique et culturelle des grandes puissances, l’idéal sankariste est remis à jour par une jeunesse africaine en quête de repères, mais aussi en rupture avec les mauvaises manières de gouverner dans la plupart des pays africains.
C’est dans ce contexte que Le Balai Citoyen, mouvement engagé dans la lutte pour l’émancipation des peuples et l’instauration de la démocratie à visage humain au Burkina Faso et en Afrique, a décidé de créer ce cadre d’un colloque pour permettre aux scientifiques, hommes de médias et acteurs politiques, sociaux et culturels de débattre sans complaisance de la politique révolutionnaire conduite par Thomas Sankara, pour mieux s’approprier son héritage dans un monde où le fossé entre la majorité dominée et la minorité dominatrice ne fait que s’agrandir.

Objectif

Le colloque vise à créer un espace de dialogue autour de l’idéal politique de Thomas Sankara, notamment la lutte contre les outils de domination et de son actualité dans le contexte social et politique actuel.

Public cible

Ce colloque est ouvert à tous les publics qui ont un intérêt pour la politique et la vie du Président Thomas Sankara. Il s’adresse aux acteurs politiques, témoins de la Révolution sankariste, aux chercheurs, aux hommes de média, aux acteurs de la société civile, aux étudiants, aux acteurs économiques, etc.

Axe de communication

Axe 1 : Acteurs et témoins. Il s’agit d’interroger les souvenirs que les acteurs et les témoins de la Révolution burkinabè ont gardé de l’événement, trente ans plus tard.
Axe 2 : L’héritage. Il est question de voir comment l’idéal sankariste est-il ré-approprié, ré-interprété, disputé par les différents acteurs ? (Acteurs politiques, acteurs de la société civile, chercheurs).
Axe 3 : La singularité historique de la « Révolution sankariste ». Les communications seront centrées sur l’homme, son charisme, ses logiques de séduction et de mobilisation.
Axe 4 : La conception sankariste de l’économie et du développement. On interrogera la lutte contre l’extraversion, la problématique de déconnexion.
Axe 5 : L’idéal géopolitique de Sankara à l’ère de la mondialisation. Les questions seront centrées sur le panafricanisme, l’internationalisme, les rapports de domination, etc.
Axe 6 : Révolution sankariste et création d’un homme nouveau. Ici, il sera question de la conception de l’éducation, de l’école, des valeurs.

Dates importantes

Lancement de l’appel : 22 septembre 2017
Date limite de soumission : 10 octobre 2017
Notification aux communicateurs : 15 octobre 2017
Réception des communications finalisées : 20 octobre 2017

Contacts

Bureau siège : 25 36 66 50/71315171/70405284
Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *