.
.

L'actualité, en toute intégrité

.

11e édition du tournoi de lutte de Pankélé : 200 lutteurs attendus


La 11e édition du tournoi de lutte de Pankélé aura lieu les 12 et 13 avril 2019, sous le thème « Lutteur Professionnel et Gestion de sa Carrière ». L’information a été donnée par les organisateurs au cours d’une conférence de presse organisée le 4 avril 2019 à Ouagadougou.

Environ 200 lutteurs sont annoncés cette année au tournoi de lutte de Pankélé, dans la commune de Toma, les 12 et 13 avril 2019. Ils viendront du Mouhoun, du Houet, du Sanguié, de la Kossi, du Kadiogo, du Boulkiemdé, du Sourou et du Nayala. Cette annonce a été faite le 4 avril dernier lors d’un point de presse des organisateurs.

Ce tournoi de lutte, initié par l’association Konwoma des jeunes lutteurs de Pankélé et qui est à sa 11e édition se déroulera cette année sous le thème « Lutteur Professionnel et Gestion de sa Carrière ». Selon le président du comité d’organisation, Ruffin Paré, la compétition est ouverte aux dames et aux hommes. Chez les hommes, il y aura trois catégories : les moins de 70kg, 71 à 80kg et les plus de 81kg. Chez les dames, deux catégories, à savoir les moins de 50kg et les 51kg et plus seront aux prises.

Tous les lutteurs sont attendus le 11 avril 2019 pour participer à la séance des pesées. C_est véritablement le 12 avril que les phases éliminatoires débuteront, suivies des finales le 13 avril dans la soirée. Il est à noter qu_en plus des compétitions par catégories, il y aura également du open, qui consiste en une confrontation toutes catégories confondues en dames et en messieurs.

Chez les dames, la championne recevra le prix Aimé_services constitué d’une moto dame, d’un trophée et un lot de gadgets. Chez les hommes, le vainqueur repartira avec le prix de l_entreprise ERIF composé d’un tricycle, d’un trophée et un lot de gadgets. Il faut aussi rappeler que les trois premiers de chaque catégorie, de même qu_en open, recevront des médailles.

Selon le président du comité d’organisation, Ruffin Paré, Pankélé est un village qui a la particularité de regorger d’anciennes gloires de la lutte burkinabè. Les plus célèbres d’entre eux sont Issa Ki (l_actuel président de l_association Konwoma), champion d_Afrique dans la catégorie des 66kg en 2000, Denis Charles Bayané, six fois successivement champion des 86kg à la Semaine nationale de la culture (SNC), Gérard Ki, Lawapan Bakouan…

Ainsi, l’objectif de ces anciens en portant sur des font baptismaux le tournoi, est de faire en sorte que leur village garde sa renommée de terroir de grands lutteurs. sidwaya

Share Button

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *